Pendant environ trois heures, les magiciens de la Delhi School of Magic ont captivé le public au J&J Auditorium samedi soir à Phoenix. Un spectacle bluffant, drôle et coloré pour le plus grand bonheur des familles ayant fait le déplacement.
Tushar Kumar, formateur en chef de l’école de magie de Delhi, n’a pas fait attendre le spectateur pour lui donner un avant-goût de la soirée en exécutant d’emblée un numéro où il fait disparaître une femme dans une boîte. Le magicien a toutefois tenu à expliquer à ceux présents : « Lorsqu’on parle de magie, il ne s’agit pas de magie noire, telle qu’elle est crainte par de nombreuses personnes, mais bien de numéros qui peuvent être exécutés avec de la logique et beaucoup de pratiques. Seul Dieu détient des pouvoirs surnaturels. » Et d’ajouter que « la magie fait partie des 54 « performing arts » » et était « maîtrisée par le Dieu Krishna ».
Manoj Malik, Mohit Kapoor et Tushar Kumar, tous trois détenteurs du Merlin Awards, ont emporté les spectateurs dans ce monde où se mêle illusion et réalité. Tushar Kumar brûlant du papier pour faire apparaître des billets de banque par centaines sur la scène du J & J Auditorium, faisant disparaître de l’eau qu’il aura versé sur du papier journal avant de la reverser dans un verre ou encore, défiant la loi de la gravité, faire tenir un verre dans l’air.
Mohit Kapoor quant à lui n’a pas arrêté d’impressionner les spectateurs en faisant apparaître des dizaines de parapluies à partir de mouchoirs ou encore à partir de papier journal. Selon Tushar Kumar, ce grand manipulateur est l’artiste vedette de la chaîne Doordarshan. « Il a mis deux ans pour développer ce numéro », affirme-t-il. Les numéros successifs de Mohit Kapoor, faisant apparaître et disparaître des pigeons, ou encore donnant vie à une image de ce volatile étaient captivants.
Le spectacle a fait une place importante à la participation du public, invité à plusieurs reprises sur scène. Le magicien fait tantôt disparaître quelques précieux objets des uns et des autres et tantôt use de son aptitude de mentaliste pour deviner à qui appartient tel ou tel objet, ou encore transfère la sensation du toucher à une personne alors qu’il en touche une autre. Tushar Kumar est aussi maître dans l’art de la préreconnaissance. Le public sera aussi bluffé par le numéro de lévitation du jeune magicien Shahrukh Khan, qui s’adonne à un style traditionnel, et au cours duquel Tushar Kumar coupe en deux son collègue Mohit Kapoor, placé dans une boîte, dont seule la tête dépasse.
Tout le long de cette soirée amusante et impressionnante, le public n’a pas cessé de se poser la question de savoir « comment on fait ». Mais au fond, souhaite-t-il vraiment rompre tout le charme de la magie ?