Depuis mardi, l’amphithéâtre de Pointe-Canon à Mahébourg accueille pas moins de 25 stands de différentes unités de la Police dans le cadre d’une Semaine de la sécurité. Cette initiative, la cinquième du genre, a pour principal objectif de rapprocher la population de la force policière, et permettre ainsi de mieux faire reculer la criminalité dans le pays. La Crime Prevention Unit (CPU) est la cheville ouvrière de cette semaine d’activités, qui prendra fin aujourd’hui avec un Family Day à Mahébourg.
Le Commissaire de police, Dhun Iswur Rampersad, a, au cours de son allocution marquant le coup d’envoi de la Security Week, souligné que les résultats de la nouvelle approche de la Police sont déjà visibles, avec une baisse de 16% du taux de criminalité constatée dans le pays pour l’année 2010. Il a rappelé que l’un des piliers majeurs du programme de réforme de la force policière est le « Community Policing ». Cette approche met l’accent sur le partenariat étroit à être développé entre la population et la police dans la lutte contre la criminalité. « Dans tous les postes de police, le Community Policing prend la place qui lui revient de droit. Nous avons désigné des officiers pour assumer les fonctions de Community Policing Officer et de Neighbourhood Officer, afin de mieux mettre en place cette stratégie », a déclaré le Commissaire de police.
Le CP s’est également appesanti sur l’importance de la formation au sein de la force policière : « Il est vrai que nous avons un budget conséquent, soit Rs 7 milliards par an. De ce fait, nous nous sommes équipés des moyens nécessaires, et il nous appartient de démontrer comment utiliser cet argent de manière efficace. Nous avons constaté des résultats très probants, avec une baisse du taux de criminalité de 16 % l’année dernière », s’est-il félicité.
Plusieurs centaines de personnes ont ainsi pu visiter, depuis mardi, les 25 stands de la Police et du secteur privé, celui-ci étant représenté, entre autres, par Airports of Mauritius (AML) ou Brinks. Les stands mettent en avant le rôle des différentes unités de la Police pour assurer la sécurité des Mauriciens. Également présentés, les divers équipements utilisés par ces services de la Police, notamment ceux de la Special Mobile Force (SMF) ou de la National Coast Guard (NCG). L’objectif étant de se rapprocher du public et d’expliquer concrètement le rôle et le contexte d’intervention de ces différentes unités des forces de l’ordre.
Selon les exposants, la majeure partie des visiteurs au cours de la semaine a surtout été constituée d’écoliers, de collégiens, et de personnes du troisième âge. Alison Joseph (12 ans) et Déborah Fauvrelle (13 ans) se sont même déplacées à deux reprises afin de pouvoir visiter tous les stands. « Nous étions d’abord venues avec nos enseignants, mais nous n’avons malheureusement pas pu visiter les lieux. Nous avons seulement pu assister aux conférences de la Brigade des mineurs, ce qui explique notre deuxième visite. Nous devons dire que l’expérience est fort enrichissante, puisque nous savons désormais qui appeler en cas de problème », soutiennent-elles.
Les stands ayant accueilli le plus de visiteurs sont, selon certains, ceux de la sécurité routière, de la SMF et de l’Information Technology Section.
Les membres du public ont ainsi l’occasion de discuter avec les policiers présents. Ces derniers leur prodiguent des conseils pour améliorer leur sécurité personnelle, celle de leurs biens immobiliers ou encore de leur voiture. Pour cela, la force policière a été à la recherche des dernières technologies disponibles permettant une meilleure protection. C’est également l’occasion pour les officiers présents de sensibiliser les jeunes sur la consommation de drogues, en illustrant les conséquences que celle-ci peut entraîner.
Nombre de visiteurs ressortent impressionnés par les différentes techniques apprises pour mieux assurer leur sécurité, comme c’est le cas pour la famille Pem, qui s’est déplacée avec ses deux enfants, âgés de 10 et 13 ans. « Nous sommes venus par curiosité, et parce que nous habitons la localité. Je dois dire que nous avons été agréablement surpris par la quantité de choses que nous avons apprises. Par exemple, comment reconnaître une personne au comportement suspect », déclare Priya Pem. Il en est de même pour les membres de la famille Gocool, qui disent repartir la tête remplie d’idées pour se protéger efficacement.
Si les membres du public se disent pour la plupart satisfaits de cette initiative fort enrichissante pour eux, certains des exposants déplorent toutefois le faible nombre de personnes de la localité et des régions avoisinantes s’étant déplacées pour l’occasion. Les organisateurs misaient ainsi sur le weekend pour voir le passage d’un maximum de personnes.
Cette Semaine de la sécurité touche à sa fin aujourd’hui, dimanche, avec un Family Day. Un défilé aura lieu dans les rues de Mahébourg, avec la participation de l’orchestre de la police et de différentes unités, notamment la Dog Unit, et également celle de représentants locaux et des scouts. Avec pour point de départ l’église Notre Dame des Anges, le défilé empruntera la Route Royale pour se diriger vers le Mahebourg Waterfront, où des simulations du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) et de la National Coast Guard seront présentées. Le public est cordialement invité.