Les pèlerins de Maha Shivaratree entament ce week-end l’ultime étape de leur pèlerinage à Grand-Bassin avant de se préparer pour le Chaar Pahar Ke Pooja (la Grande Nuit de Shiva), des prières spéciales dédiées au Dieu Shiva lundi soir dans tous les temples du pays.
Les pèlerins du Nord qui ont convergé vers le lac sacré mercredi soir sont déjà de retour dans leurs localités respectives alors que ceux des Plaines-Wilhems quitteront le lieu sacré ce soir. Une grosse foule est attendue à Grand-Bassin ce week-end et la police a pris toutes les dispositions pour assurer la fluidité du trafic. 900 policiers ont été déployés pour canaliser le flot du trafic et des postes de police ont été aménagés dans les endroits stratégiques pour assurer la bonne marche des opérations. Des policiers à moto et à vélo parcourent les routes pour régler la circulation et assurer que le pèlerinage se déroule dans les meilleures conditions. Un système d’alerte par SMS a été mis en place et deux drones survolent la région du lac et les dévots sont informés par des images relayées sur deux écrans LED installés à Diolle et à Grand-Bassin sur le trafic et aussi sur l’espace disponible dans les 13 aires de stationnement à Grand-Bassin. La prudence est de mise sur l’autoroute et dans les endroits où il y a des poches de brouillard. Les automobilistes sont aussi invités à faire preuve de courtoisie et de politesse.
Maha Shivaratree est une occasion pour les dévots de se concentrer sur l’aspect spirituel de leur existence et de se ressourcer auprès du divin pour sauvegarder les principes de la vie. Des pèlerins portant des kanwars de toutes les couleurs et dimensions sillonneront les routes, parcourant des dizaines de kilomètres en direction du lac sacré, parfois dans le brouillard et sous la pluie.
Kunal Jhurree, le leader du Group Saint Michel Youth de Bel Air, aussi connu comme les Hanuman Boys, effectue le pèlerinage avec une foi inébranlable en Shiva depuis plusieurs années. En 2015, le groupe avait construit un kanwar avec une représentation du Dieu Hanuman et cette année, ils ont choisi de représenter la famille Shiv et Parvati, les Dieux Ram et Ganesha et Murari. Tarvesh Bonomally de Grand-Gaube nous a déclaré qu’il entame la longue marche vers le lac sacré avec ses amis pour solliciter la bénédiction de Shiva. Il a entamé son pèlerinage mercredi à 19 heures et a parcouru différents villages et villes comme Mapou, Pamplemousses, Calebasses, Terre-Rouge, Port-Louis, Coromandel. Il s’est reposé au Tulsi Sham Mandir de Beau-Bassin et il est arrivé à La Marie à 15 h jeudi. Le Rising Young Leaders de Clémencia et le Rangers Group de Roches-Noires étaient également sur la route. Nous avons rencontré le Rangers Group composé de Vimal Goorbin, Visham Goorbin, Nitish Parahoo, Roshan Ramjeeawon, Deepak Boojedhar, Sanju Goorbin, Ashish Beersee, près du réservoir de Mare-aux-Vacoas. Les pèlerins de Beau-Champ ont eux choisi de représenter la déesse Durga. La Rudraksh Group de Plaine-des-Roches, d’Amaury, de Brisée-Verdière, de Petit-Raffray ont convergé vers le lac sacré. Les pèlerins de Belle-Vue Maurel, épuisés après la longue marche, ont pris un bain dans la rivière se trouvant à proximité du lac sacré avant de poursuivre leur chemin. Le Lions Musical Group de Petit Raffray assurait l’ambiance dans le parking de Grand-Bassin.
Des touristes venant de Bretagne présents jeudi à Grand-Bassin étaient au lac sacré il y a huit jours mais sont revenus pour immortaliser ce grand moment de recueillement. « C’est émouvant, tout respire la sécurité avec les milliers de voix qui s’élèvent en prières et les kanwars de plus en plus colorés. Ils ont beaucoup investi dans la confection de kanwars et nous sommes très contents d’avoir fait ce voyage dans votre beau pays durant la période de Maha Shivaratree », nous a confié Claudette.
Voice of Hindu, qui n’avait pas eu l’autorisation d’ériger une salle d’accueil pour la distribution de nourriture aux pèlerins à Grand-Bassin en 2015, s’est approprié la place réservée à ceux voulant faire des dons dans un temps limité. Selon Navin Unnoop, le président de VOH, c’est la police qui a autorisé cette organisation à accueillir les pèlerins aux côtés de la statue de Mangal Mahadev. La Task Force n’a eu d’autre choix que de laisser cet espace aux volontaires de VOH. Navin Unnoop déclare toutefois que les volontaires voulant offrir de la nourriture dans un temps limité sont les bienvenus. Une organisation de l’Espérance-Trébuchet qui est présente à Grand-Bassin depuis ces 15 dernières années a fait installer une machine pour broyer les noix de cocos. Les satinis coco font partie du menu proposé par cette organisation.