Les pèlerins de Roches-Noires, Goodlands, Petit-Raffray, The Vale, Rivière-du-Rempart et Fond-du-Sac, qui ont débuté leur pèlerinage lundi, sont arrivés à Grand-Bassin aujourd’hui. Portant des kanwars colorés sur les épaules, les dévots ont entonné tout au long du trajet des chants pieux à la gloire de Shiva. L’eau ramenée de Grand-Bassin sera déversée sur le shivling dans la nuit de dimanche à lundi pour rendre hommage à celui qui avait avalé du poison pour sauver l’humanité.
Selon la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation, 500 000 pèlerins se rendront cette année à Ganga Talao. La foule est attendue durant le week-end, les dévots des Plaines-Wilhems et du Sud devant entamer la longue marche vers ce haut lieu de culte vendredi.
Durant toute la soirée d’hier, le parcours des pèlerins a été divisé en plusieurs zones placées sous la supervision d’un haut gradé de la police.
La MSDTF recommande aux dévots de ne pas porter des gros kanwars afin de ne pas perturber le trafic à des points stratégiques menant au lac sacré. Ils provoquent un ralentissement dans le trafic, causant des inconvénients aux personnes malades, aux ambulances et aux pompiers.
À partir de ce matin, la route de La Marie à Grand-Bassin a été décrétée à sens unique de même que celle vers Bois-Chéri.
Voice of Hindu a organisé des prières hier auprès de la statue de Mangal Mahadev. Des pétales de fleurs ont été répandus sur la statue géante de Shiva à partir d’un hélicoptère de la police. Cette cérémonie religieuse s’est déroulée en présence du président de la République Kailash Purryag et du VPM et ministre des Infrastructures publiques Anil Baichoo.
Des centaines de véhicules ont déjà convergé vers le lac sacré. Durant ces trois premiers jours de la semaine, la circulation a été fluide sur le trajet La Marie/Grand-Bassin. Pas d’embouteillage monstre à Pétrin non plus où une voie d’accès a été construite spécialement pour les pèlerins. Malgré le brouillard et la pluie, les pèlerins, animés par une foi inébranlable envers Shiva, dans un esprit de piété et de dévotion, ont accompli les rituels aux abords du lac. La police demande aux pèlerins de respecter les consignes et de ne pas s’aventurer dans le lac sacré dont le niveau a augmenté après les pluies diluviennes.
Des pompes ont par ailleurs été installées afin d’extraire l’eau du lac. La police demande aux pèlerins de faire preuve de vigilance sur les routes et d’éviter de porter des vêtements sombres. Des policiers seront de service à Grand-Bassin.