Les pluies qui arrosent l’île depuis ce matin, et en particulier les régions hautes, ne constituent aucunement une entrave pour les pèlerins du Maha Shivaratree, qui se sont déjà mis en route pour se rendre à Grand-Bassin. Ce matin, les indications officielles faisaient état que le cap des premiers 100 000 pèlerins autour du Lac Sacré devrait être franchi au plus tard en fin de journée. Avec le long week-end du Maha Shivaratree, les autorités se préparent à connaître 48 heures bien chargées, avec un minimum de 400 000 pèlerins d’ici à dimanche et pas moins d’un demi-million le jour du Maha Shivaratree. En marge du déplacement d’un si grand nombre de Mauriciens convergeant vers Ganga Talao, la police a pris des dispositions spéciales pour assurer la sécurité routière et lance un appel à la vigilance et au bon sens de tout un chacun sur les routes d’ici lundi. En fin de journée, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, participera à la cérémonie de prières organisée par la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation.
Comme c’est devenu la tradition, le chef du gouvernement honorera de sa présence la manifestation officielle organisée en guise d’ouverture du pèlerinage annuel. Sir Anerood et Lady Jugnauth, de même que d’autres personnalités, sont attendus au Ganga Talao peu avant 18 h aujourd’hui. Le protocole établi ne prévoit aucune intervention officielle du Premier ministre à cette occasion, même si le service d’ordre pourra difficilement interdire aux journalistes de s’approcher subséquemment de lui pour l’interroger sur des sujets d’actualité à la veille de la fête nationale du 12 mars ou de la prochaine rentrée parlementaire, voire encore sur son état de santé après la double intervention chirurgicale de la cataracte qu’il a subie à Hyderabad, en Inde.
Entre-temps, les premiers pèlerins ont déjà commencé à affluer à Grand-Bassin, que ce soit à pied ou en voiture. À 8 h ce matin, le nombre de véhicules enregistrés traversant la région de Grand-Bassin était d’environ 6 000. Le flot de véhicules devra aller en augmentant au fil de la journée, un possbile pic étant attendu dans les journées de samedi et dimanche. Le décompte des dévôts pour les rituels religieux aux abords du Lac Sacré, chiffré à 50 000 à 8 h ce matin, était passé à 60 000 sur le coup des 10 heures. Toutefois, les autorités prévoient que le cap des 100 000 pèlerins serait en vue cet après-midi, et ce malgré la pluie, compte tenu du mouvement de foule dans les principales artères à Grand-Bassin. D’ici dimanche, la police mise sur quelque 400 000 personnes prenant part au pèlerinage et probablement plus d’un demi-million lundi, jour du Maha Shivaratree.
Pour faire face à la situation, la police a pris des dispositions spéciales pour assurer un meilleur contrôle sur le terrain et minimiser les risques. « Nous nous attendons à un week-end extrêmement chargé et nous avons mis à exécution un plan spécial avec des déploiements additionnels, notamment dans le périmètre stratégique allant de Vacoas à Grand-Bassin et, ensuite, jusqu’à Grand-Bois, ainsi que dans les parages de La Brasserie et de La Marie. Nous sollicitons la collaboration de tout un chacun sur la route, qu’il soit pèlerin, simple usager ou membre du public, pour que le Maha Shivaratree se déroule dans les meilleures conditions possibles », déclare l’inspecteur Shiva Coothen, responsable du Press Office de la police.
Ainsi, à ce jour, 25 Police Posts sont en opération à des points névralgiques menant à Grand-Bassin alors que 40 motards additionnels sillonneront de manière systématique le périmètre stratégique déjà délimité, certaines artères ayant été décrétées “No-Parking Zones” pour ne pas gêner le mouvement des pèlerins vers Grand-Bassin. La police a fait également installé des écrans géants LED rue John Kennedy, à Vacoas, à la hauteur de Savoy, et au Pont Carbonnel, à Forest-Side, pour communiquer toutes informations cruciales sur la situation dans les parages du lac sacré, notamment la gestion du potentiel des aires de stationnement.