Après le jeûne et le pèlerinage vers Ganga Talao, les Mauriciens de foi hindoue ont consacré la nuit d’hier au Dieu Shiva. C’est le soir de la purification de l’âme et d’obtenir la grâce de Shiva à travers les quatre sessions de Chaar Pahar Ke Pooja (la Grande nuit de Shiva). Bon nombre de dévots sont rentrés chez eux ce matin après une nuit à réciter les 1 008 noms de Shiva et le maha mantra, Om Namah Shivaya. Certains profiteront pour se reposer et faire le pont car demain est jour férié.
Les rituels ont débuté très tôt hier matin dans les temples où les dévots ont participé au Shiv Abhisekh, cérémonie au cours de laquelle l’eau ramenée de Grand-Bassin est versée sur le shivling (symbole de Shiva).
Le Chaar Pahar Ke Pooja comprend quatre séances de rituels avec une multitude d’offrandes. Les prières sont dites à 18 h, 21 h, minuit et à 3 h. Après avoir bu du poison, Shiva avait la gorge bleue. Pour atténuer cette douleur, les saints ont déversé de l’eau sur son cou pour le rafraîchir. Au cours des quatre sessions de prières, les dévots versent du lait, du pamchamrit (mélange de lait, sucre, miel et mantègue), du bel patra, la fleur de nadar, l’herbe de durva, du vibhuti (cendre sacrée) et de l’eau sacrée sur le shivling. Des chants pieux sont entonnés et des mantras sont récités tout au long de la cérémonie. Les dévots prononcent 108 fois le maha mantra, Om Namah Shivaya. Tout au long de la nuit, ils récitent des hymnes védiques. Le Chaar Pahar Ke Puja se déroule au cours d’une nuit sans étoile dans le mois de phalguna. Selon une légende, c’est le jour du mariage de Shiva et Parvati.
Le pandit Sanjay Narain de Clairfonds Shiv Mandir a rappelé hier soir l’importance de cette nuit qui chasse les ténèbres et permet au dévot d’effectuer un voyage intérieur, de se débarrasser de son ego et de chasser l’ignorance. Même ferveur à La Caverne et à Rose-Hill et au Vishnu Kchetre Mandir à Port-Louis.