Le pandit Jugurnauth de Jai Hind Sabha Shiv Mandir de Gros Billot, New Grove, souligne au Mauricien l’importance de la Grande Nuit de Shiva qui sera célébrée le lundi 20 février dans les temples du pays à l’occasion de la fête Maha Shivaratree. Les dévots, selon le religieux, bénéficient de toute une pléiade de bénédictions favorables leur facilitant la libération de l’âme (Moksha).
Shiva appartient à la Sainte Trinité Hindoue avec Brahma et Vishnu. Shiva possède une grande force énergétique et une force de création et de destruction. Durant la nuit de Maha Shivaratree, Shiva exécute la danse cosmique pour chasser les esprits maléfiques. En récitant le mantra, Om Namah Shivaya, les dévots sentiront vibrer en eux cette force énergétique dans sa manifestation cosmique.
Le pandit Jugurnauth souligne l’importance du jeûne de dix jours précédant la fête Maha Shivaratree. « Le jeûne permet la purification et le dévot se libère ainsi des souillures de la vie ». Le port du kanwar sur les épaules en signe de dévotion et de sacrifice envers le dieu Shiva permet au dévot de se débarrasser des péchés et cette parfaite communion entre l’humain et le divin est très importante, selon les livres sacrés.
« Les kanwars devront être portés sur les épaules et non être transportés sur des roues », insiste le pandit Jugurnauth.
Il estime que le jeûne ainsi que la longue marche vers Grand-Bassin sont très importants, mais que le dévot devra aussi participer au Char Pahar Ke Puja qui comprend des rituels élaborés avec une multitude d’offrandes. Au cours de ce rituel, le shivling (symbole de Shiva) fait l’objet d’ablutions successives avec du lait, du lait caillé, du miel, de la mantègue, du sucre, du jus de fruits, du lait de coco, de l’eau et de l’eau sacrée. Le bel patra (feuilles en forme de trinité) est placé sur le shivling. « Il suffit de placer cette feuille sur le shivling pour bénéficier de la bénédiction de Shiva », nous dit le pandit Jugurnauth.