Les pèlerins de Goodlands, Grand-Baie, Petit-Raffray, Terre-Rouge, The Vale, Rivière-du-Rempart et Fond-du-Sac ont commencé aujourd’hui à converger vers Grand-Bassin dans le cadre de la fête Maha Shivaratree lundi. Portant des kanwars colorés sur les épaules, les dévots entonnent tout au long du trajet des chants pieux à la gloire de Shiva.
Selon la Mauritius Sanatan Dharma Temple Federation, 500 000 pèlerins se rendront cette année à Grand-Bassin. La foule est attendue durant le week-end, les dévots de Plaines Wilhems et du sud entamant samedi la longue marche vers ce haut lieu de culte.
La police demande aux pèlerins de faire preuve de vigilance sur nos routes et d’éviter de porter des vêtements sombres. 600 policiers seront de service à Grand-Bassin. Le parcours des pèlerins a été divisé en 13 zones placées sous la supervision d’un haut gradé de la force policière.
Anil Bachoo, ministre des Infrastructures publiques et président de la Task Force pour le Maha Shivaratree 2012, s’est réjoui à un point de presse hier à Grand-Bassin de l’achèvement des travaux malgré le mauvais temps du week-end dernier. Il a demandé aux pèlerins de respecter les consignes de la police et de ne pas aventurer dans le lac sacré, dont le niveau a baissé en raison de la sécheresse. Des pompes ont par ailleurs été installées afin d’extraire l’eau du lac en vue de fournir des robinets placés dans les plateformes de prières. L’eau de Grand-Bassin sera versée sur le shivling (symbole de Shiva) pour rendre hommage à celui qui a avalé du poison pour sauver l’humanité.
La police, qui s’attend à voir un maximum de pèlerins ce week-end, soit à la veille de la fête, a annoncé d’autre part une série de mesures en vue de rendre plus fluide le flot des pèlerins se rendant à Grand-Bassin à l’occasion de la fête Maha Shivaratree. Ainsi, les kanwar faisant plus de huit pieds de haut et de quatre pieds de large seront contrôlés par la police à des points stratégiques sur le trajet menant au lac sacré à savoir :
La Louise, le long de la route Vacoas/Candos, Diolle, Glen Park et La Marie, Le pont Carbonel, le long de la route de La Brasserie à La Marie, Rond-point de Pont Fer vers Vacoas, La Flora, soit la route de Savanne de Grand-Bois à Bois-Chéri.
Des instructions ont été communiquées aux policiers en faction à ces points de retirer de la route ces kanwars pour une période minimale de 30 minutes et maximale de deux heures en vue de faciliter le flot des pèlerins à toute heure de la journée. Dans un communiqué à la mi-journée, la police, qui fait appel à la compréhension de tout un chacun, souligne que « the cooperation and understanding of the public and in particular, pilgrims are sought to avoid any major obstruction or slowing down of vehicular traffic for long hours on public roads which causes serious inconvenience to travelling sick persons, essential service vehicles such as Fire Services and ambulances, economic operators, workers and other road users. »
Les organisateurs et responsables de différentes sociétés ont par ailleurs lancé des appels à la modération dans l’assemblage des kanwars, qui parfois gênent tant les pèlerins que la circulation.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
 L’association PRAT déploie une quinzaine de banderoles
Dans le cadre de la fête Maha Shivaratree, Prévention Routière Avant Tout (PRAT), en collaboration avec Engen a déployé depuis ce matin une quinzaine de banderoles pour un « safe pilgrimage » sur les différents itinéraires menant au Ganga Talao. L’association entend appeler au bon sens des pèlerins et automobilistes pour une vigilance accrue en vue d’éviter des accidents.
Les banderoles, larges de trois mètres et frappées du message « Wishing you a pious and safe pilgrimage », devraient être visibles dès aujourd’hui sur divers points stratégiques du pays. Elles seront, entre autres, présentes sur les stations service de la société Engen à Curepipe, La Vigie, La Louise, Quatre-Bornes, Rose-Belle, St-Jean, Réduit et Coromandel.
Avec entre 400 000 et 500 000 pèlerins attendus sur les routes vers Grand-Bassin, l’on prévoit des embouteillages monstres. PRAT lance un appel aux automobilistes, leur demandant de redoubler de vigilance et faire preuve de courtoisie sur nos routes durant ces quelques jours de pèlerinage. Soulignons que lors des précédents pèlerinages, plusieurs accidents impliquant des marcheurs ont été enregistrés.
« La route sera très sollicitée durant ces prochains jours, d’où l’intérêt de notre association de déployer les banderoles dans divers endroits stratégiques. Le but est d’empêcher tout risque d’accident et de réduire le nombre d’accidents de la route. Nous recommandons aux automobilistes de faire preuve de beaucoup de discipline et leur déconseillons de rouler à vive allure », a expliqué ce matin au Mauricien le président de PRAT Alain Jeannot.
Il est par ailleurs conseillé aux automobilistes de ne pas klaxonner pour ne pas bousculer les pèlerins. La patience demeure ainsi le maître mot. PRAT recommande aussi aux pèlerins de faire montre de prudence et de discipline.
Plusieurs campagnes de sensibilisation ont été menées par PRAT depuis sa création, dont l’une pour accroître la visibilité routière. L’association a été créée afin de promouvoir, entre autres, une culture de prévention.