Démarrera à Grand Bassin à partir de 18h, la Grande Nuit de Shiva, divinité créatrice du bien et destructrice du mal pour la confession Hindoue. Des prières seront dites toute, la nuit, en quatre phases, jusqu’aux petites heures demain matin. Retour sur cette célébration.

Si Maha Shivaratree est l’une des fêtes auxquelles la communauté hindoue de Maurice témoigne le plus de ferveur, la célébration attire aussi les Mauriciens d’autres confessions religieuses. « Certains participent même parfois au pèlerinage annuel », explique un fidèle. Beaucoup de touristes sont également présents, venus admirer ce spectacle inhabituel haut en couleurs et d’une ferveur religieuse profonde.

Les croyants se sont abstenus de manger de la viande, de boire de l’alcool, et sont restés chastes les dix jours qui ont précédés la Grande Nuit. Tous les jours, ils ont effectué des prières et ont imploré la protection de Shiva.

Trois jours avant la grande nuit de Shiva, les fidèles partent des quatre coins de l’île pour le pèlerinage annuel. Ils sont nombreux à effectuer à pied le pelerinage, depuis leur domicile jusqu’au lac sacré, en chantant des prières saintes tout au long de trajet.

Par groupes, les pèlerins vêtus de blanc notamment ont porté sur leurs épaules leur kanwar. Préparé avec soin les mois précédents la festivité, cet autel en bois est décoré de fleurs de papier, de guirlandes, ou encore de représentations de Shiva. On en aura vu cependant de différentes formes allant de représentations de crocodile au dodo en passant par des maisonnettes isn’t aussi des images des Dieux hindous.

Aujourd’hui, pour la célébration de la Grande Nuit de Shiva, qui suit l’arrivée des pèlerins le quatrième jour au lac, les dévots vont s’efforcer de satisfaire Shiva en jeûnant, en lisant des textes sacrés et en faisant des offrandes. Enfin, pour clôturer le jeûne et l’hommage à Shiva, les pèlerins partageront ensemble, un dernier repas.