En vue de Maha Shivratree, qui sera célébré le 7 mars, les dévots ont entamé la construction des kanwars qu’ils transporteront jusqu’à Grand-Bassin. Nous avons rencontré Hament Kumar Nunkoo de Poudre D’Or Hamlet et son équipe, qui ont construit un kanwar en forme de lota, qui ne devrait pas passer inaperçu sur nos routes.
Comme tous les ans, Hament Kumar Nunkoo, accompagné de sa famille, ses voisins et ses amis, fera le pèlerinage jusqu’à Grand-Bassin. Au total 25 personnes, enfants inclus, à accomplir le pèlerinage. Cette année, leur choix s’est porté sur un lota. “C’est un récipient traditionnel qui sert à verser de l’eau sur la terre au lever du soleil pour que notre journée se passe bien”, confie Hament Kumar Nunkoo. “Chaque année, nous construisons un kanwar différent. L’année dernière, nous en avons construit un symbolisant l’Om. L’année d’avant, nous en avons fabriqué un à l’effigie du dieu Shiva. Nous aimons tout reprendre à zéro à chaque fois et ne jamais reprendre des pièces que nous avons déjà construites. Si on réalise le même modèle chaque année, cela va devenir un peu monotone”, souligne Hament Kumar Nunkoo.
Fait principalement de peau de raphia, de bambous et de fer, le kanwar des dévots de Poudre D’Or Hamlet fera 7 pieds de largeur et 13 pieds de haut. Il comprendra quatre statues : Shiva, Ganesh, Hanuman et une vache sacrée. “J’ai appris à construire des kanwars en observant les aînés quand j’étais plus jeune. J’ai des collègues qui s’y connaissent bien et qui me donnent des conseils à chaque fois”, précise Hament Kumar Nunkoo.