Dans quelques jours, les dévots se dirigeront vers Grand-Bassin. Munis de leur kanwar, ils puiseront l’eau sacrée pour la grande nuit de Shiva, qui se déroulera le mardi 17 février. Entre-temps, au rythme des chants spirituels dédiés à Shiva, ils peaufinent les derniers préparatifs avant d’entamer la marche vers le lac sacré.
Dans trois jours, Kavish et sa famille prendront la route pour se rendre au Ganga Talao. Leur kanwar est imposant, serti de lumières et de statuettes de Shiva. Chez eux, les préparatifs ont commencé depuis un mois. Cela a marqué le début du carême. “La fabrication du kanwar symbolise le début du carême. Nous ne mangeons aucun produit non-végétarien et nous nous rendons au temple trois à quatre fois par semaine pour la prière du soir”, confie ce père de famille de 32 ans.