« L’hydrographie est très importante. Le navire INS Sarvekshak quittera l’île Maurice après le Nouvel an et ira faire un survey de deux mois afin de pouvoir naviguer autour de Rodrigues. Le but de l’hydrographie est de détecter les dangers potentiels ». Ce sont les propos du ministre de Logement, Mahen Jhugroo, lors d’une rencontre ce jeudi 13 décembre à bord de l’INS Sarvekshak dans le cadre du Joint Hydrographic Survey qui se tient actuellement à Maurice.

C’est une nouvelle opération s’inscrivant dans le cadre de la coopération indo-mauricienne. Ces études visent à effectuer des relevés pour la publication de cartes de navigation des zones marines pour « améliorer la sécurité maritime », avance-t-on. Ces ressources seront également déployées pour la collecte de données hydrographiques à Maurice et à Rodrigues.

Devant un parterre d’invités, tels que le Haut Commissaire de l’Inde, l’Ambassadeur de Chine, Sun Gongyi, le Commissaire de Police, Mario Nobin, le Capitaine Peush Pawsey, le ministre n’a pas manqué de remercier les représentants de l’Inde présents lors de l’événement. « Grâce à l’aide reçue par l’Inde, nous sommes en train de faire des progrès dans l’hydrographie et autre gros projets ».

L’unité hydrographique du ministère du Logement et des Terres de Maurice est responsable de l’arpentage hydrographique et de la cartographie marine. Durant la soirée, le ministre Jhugroo a lancé une carte de navigation pour la région nord de l’île portant le nom de « Gabriel and Round Island ».