Mahen Seeruttun, le ministre de l’Agro-Industrie qui était présent, a annoncé qu’une somme de Rs 30 millions serait injectée dans le “Crops Insurance Scheme” pour assurer une meilleure couverture aux planteurs.

« Un plan d’assurance est plus qu’urgent mais comme l’agriculture est un secteur exposé aux intempéries, les assureurs sont très prudents. D’où la raison pour laquelle ce projet pourrait prendre un peu de temps avant qu’il n’aboutisse », a-t-il reconnu.

Comme annoncé dans le budget 2018-2019, le ministre dit qu’il ira de l’avant avec le programme d’agriculture protégée et avec la création de 100 exploitations agricoles pour la culture vivrière.