Les frères Taher, Bahim et Feroz, étaient aux anges dimanche dernier suite à la victoire de leur coursier Man To Man dans la Maiden Cup, et c’est un voeu qui se réalise tant pour eux que pour leur père, Hassen Khan Taher, qui est un fidèle des fidèles de Serge Henry.
«C’est un rêve qui s’est réalisé. Déjà dans les colonnes de Turf Magazine, après la victoire de Man To Man dans le Supertote Golden Trophy, j’avais déclaré que ce serait la cerise sur le gâteau si on arrivait à décrocher le Graal et on remportait le Maiden, ce sera surtout pour et grâce à Kiki», a déclaré Bahim Taher après la remise des trophées. «Aussi, dans les colonnes du Mauricien, mercredi dernier, après le tirage au sort des lignes à Casela, j’avais donné rendez-vous aux fans de l’écurie Serge Henry avant, pendant et après la victoire de Man To Man qu’importe le couloir qu’il avait tiré. Tout le mérite revient à Kiki, qui avait bien préparé le cheval pour ce grand rendez-vous et même s’il n’était pas parmi nous dimanche, on sentait  sa présence. C’est pour cela que tous ont pointé du doigt vers le ciel pour lui rendre hommage et le remercier pour ce merveilleux cadeau qu’il nous a donné».
Et comment ce cheval fut-il acquis? A cette question Bahim Taher devait dire que Serge Henry voulait à tout prix remporter le Maiden et il a fait part de son désir à son père qui n’a pas hésité un seul instant à investir dans Man To Man en compagnie d’autres propriétaires. «Il a promis à mon père qu’il le ferait remporter le Maiden et c’est pour cela que le cheval a couru sous son nom dimanche. Bien sûr, l’humeur était différente depuis son décès mardi dernier. Cela n’a pas empêché sa fille Nathalie, avec le soutien de Philippe Henry et Shirish Narang, d’être présente au training pour suivre les derniers réglages. Mais tout le travail avait déjà été fait par Kiki. Il est le meilleur entraîneur et restera The One and Only Kiki. Rye Joorawon a suivi les instructions à la lettre comme Kiki l’avait dit et quand je l’ai vu placer sa monture en deuxième position, je savais que la course était gagnée».
«Encore une fois, je remercie chaleureusement la famille Henry pour sa confiance envers nous et on sera toujours à ses côtés. Ce sera du business as usual à l’écurie et merci encore une fois à Kiki pour ce merveilleux cadeau», devait-il conclure.