C’est la semaine prochaine, le 6 septembre que le vieux Champ de Mars accueillera l’édition 2015 du Maiden. Revoilà la compagnie d’aviation nationale comme sponsor pour l’occasion et c’est la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui vire en tête dans la majorité des pronostics. Son favori n’est nul autre que Bulsara, déjà vainqueur du Barbé, qui voudra ajouter un autre succès de Groupe à son palmarès.
Mardi matin, c’était l’occasion d’affûter les armes en attendant d’apporter la dernière touche à la fin de la semaine ou au début de la semaine prochaine. La grande piste était ouverte pour permettre aux prétendants de s’exercer.
Le premier à fouler le gazon fut One Cool Dude qui avait comme sparring partner Parceval. Sous la selle de Rye Joorawon, il commença son travail en solo à partir du 1200m avant d’être rejoint par son compagnon d’entraînement  au 1600m. Il réalisa un bon chrono dans le dernier kilomètre et peut être crédité d’un travail bien intéressant. La question qui reste posée est s’il a les 2400m dans les jambes.
Avant lui, Love Struck s’était présenté en compagnie de Gray’s Champ pour travailler aussi sur deux tours, mais sur la petite piste. Le tempo est monté crescendo à partir du 800m avant de redescendre complètement dans les derniers 200m de la ligne droite. Love Struck respirait la santé.
Au tour de Vettel de s’exercer aux côtés de Tandragee sur la grande piste. Vettel précéda son compagnon d’entraînement pendant le galop. Il courait sans oeillères et portait un attache-langue. Il dut travailler dur pour revenir à la hauteur de Tandragee qui conserva logiquement une petite avance. Vettel était piloté par Akash Aucharaz.
Everest travailla en solitaire. Il se montra bien à l’aise lors de son galop sur 1000m. Il termina son parcours en bouclant les 400 derniers mètres en 25.09s. Il sera à nouveau à l’oeuvre vendredi pour un travail plus poussé. Si son entourage pense qu’il a le parcours du Maiden, un doute subsiste toujours à son sujet.
Skippyjon Jones avait comme partenaire C Major sur la petite piste. Certains observateurs ont été d’avis que le cheval n’était pas à son affaire. Il faut cependant souligner qu’il a participé à plusieurs courses cette saison et ne doit pas nécessairement être poussé dans ses derniers retranchements. On aura sans nul doute l’occasion de le revoir à l’oeuvre la semaine prochaine.
Bulsara se présenta en piste avec un certain Kremlin Captain. On l’attendait au tournant pour cette prestation car les qualités de sprinter de ce dernier sont connus. Ce qui nous a quelque peu surpris, c’est de voir Kremlin Captain travailler lui aussi sur 1600m. Certes, il n’a pas recouru depuis un certain temps, mais cela a été une surprise de le voir effectuer un si long travail. Mais comme l’accélération a été graduelle à partir du Tombeau Malartic, cela n’a pas dû le gêner. Pour revenir à Bulsara, il s’en est très bien sorti. 24.02s sur 400m, 36.17 (600m), 49.38 (800m), 63.16s (1000m) et il faudrait aussi ajouter que les 400m séparant le but du poteau de 2200m ont été couverts en 25.05s.
Greys Inn Control eut toutes les peines du monde à reprendre Independence en dépit des sollicitations de l’apprenti Niven Marday.
Ice Axe fut aussi dominé par Blue Lord qui est toutefois nettement moins bien placé que lui à l’échelle des valeurs.
On n’a pas eu l’occasion de voir Diamond Light à l’oeuvre en ce mardi matin. Il était toutefois présent vendredi dernier et s’était contenté d’accélérer sur 400m après le but.
On reviendra plus en détail sur cette course dans notre prochaine édition.