S’il y a un coursier qui évolue sous un tout autre visage du côté de l’écurie Maingard cette année, c’est bien Chinese Gold. En effet, ce cheval bai de 6 ans ne cesse de monter en puissance et samedi dernier, il n’a pas laissé passer sa chance pour signer sa troisième victoire en seulement quatre participations depuis le début de saison. Ce qui nous pousse à dire qu’il a rempli son contrat et que toute victoire supplémentaire ne sera que du bonus pour son entourage.
Pourtant, ce fils de Strike Smartly aurait pu ne pas renouer avec la compétition en raison de sérieux ennuis contractés aux sabots à son arrivée chez nous en 2013. Du reste, ceux-ci l’ont tenu éloigné de la compétition pendant plus d’un an. Mais grâce aux bons soins et à la patience de son entourage, il est parvenu à retrouver ses bonnes sensations. Même s’il n’a pu remporter la moindre course la saison dernière, il a démontré en quelques occasions qu’il est doté d’un brin de qualité en glanant quelques accessits ça et là. Mais à bien voir, cette saison 2014 servait plus de tremplin à celle de 2015 qui allait constituer le vrai test pour ce three-time winner en Afrique du Sud. Force est de constater que son entourage a eu raison de croire en lui car après deux victoires coup sur le coup sous la selle de Brandon Lerena, il a remis ça samedi dernier dans The RBL Contracting Ltd Cup en association avec Rye Joorawon.
« Chinese Gold a fait une très bonne course. Je pense qu’il lui manquait peut-être un peu de travail dans les jambes la dernière fois (ndlr: lorsqu’il avait été battu par Scorecard). C’est un cheval très délicat qui n’est pas facile à gérer mais c’est quand même pas mal de remporter trois courses en quatre participations avec lui cette année », s’est réjoui Ricky Maingard.
Rye Joorawon n’est pas passé par quatre chemins pour dire qu’il accordait de très bonnes chances de vaincre à Chinese Gold d’autant qu’après avoir fait le papier de la course, il est arrivé à la conclusion que son cheval allait précéder Ruby King, son principal adversaire dans le parcours. Ce qui lui permettrait de prendre le first run sur le cheval de l’écurie Merven. « Cela dit, j’avais aussi une petite appréhension par rapport à Captain Magpie qui pouvait réduire l’allure à sa guise aux avant-postes. Heureusement que tel ne fut pas le cas. Chinese Gold était bien dans sa peau et il n’a fait que confirmer ses belles dispositions.»
Joorawon à l’essai
Joorawon, qui, à une course près, avait une full card du côté de l’écurie Maingard avant le retrait de Rum Tum Tugger de la quatrième course, avait aussi de belles cartes à abattre avec Arrowhead et Parado dans les première et troisième épreuves respectivement. Si le premier nommé a été desservi par un manque de rythme et par conséquent a dû amorcer son attaque de loin, l’alezan Parado fut incommodé dans la dernière ligne droite et ne fut pas en mesure de prendre une part active à l’arrivée. « Je pense que s’il avait bénéficié d’un clear run en ligne droite, il aurait eu son mot à dire. J’en suis davantage convaincu après avoir révisionné le film de cette partie de la course.»
En ce qu’il s’agit de Tales Of Bravery qui revenait après de longs mois de convalescence suite à des ennuis aux suspenseurs, le recordman de victoires au Champ de Mars trouve qu’il avait grandement besoin de cette mise en jambes. « Ce n’est qu’à partir de cette course qu’on saura s’il en a encore sous les sabots. Ce qui est important c’est qu’il est retourné à l’écurie sans aucune blessure.»
Notre interlocuteur s’est aussi attardé sur son association avec l’écurie Maingard avec qui il s’est engagé pour deux journées, soit une semaine après avoir reçu sa feuille de route de l’écurie Perdrau. « Les choses sont ainsi au Champ de Mars. Hier j’étais rattaché à l’entraînement d’Alain Perdrau, aujourd’hui je suis chez Ricky Maingard. Rien n’est cependant définitif. On va collaborer pendant ces deux journées et voir comment les choses se présentent», a déclaré Joorawon. À noter que le Mauricien occupe la quatrième place au classement des jockeys avec 15 victoires à son actif.