Vishal Shibchurn

Vishal Shibchurn ne retouvera pas la liberté de sitôt. Il reste en effet en détention jusqu’à sa prochaine comparution, prévue le 28 novembre. La police aurait objecté à la motion de remise en liberté conditionnelle, présentée par l’avocat du suspect, Me Kailash Trilochurn, devant le tribunal de Mahébourg hier, jeudi 22 novembre.

Vishal Shibchurn était recherché car suspecté d’avoir participé à plusieurs incidents, notamment celui concernant une maison saccagée à Gros-Billot dans la soirée du 3 novembre.

Il était aussi dans le viseur des autorités pour n’avoir pas respecté ses conditions de liberté conditionnelle en ne se présentant pas au poste de police quotidiennement comme imposé.