Les cas de gastro-entérite virale enregistrés dans les services de santé publique accusent une légère baisse en ce début d’année après la flambée de décembre dernier. Au 4 janvier les chiffres rendus publics par le ministère de la Santé faisaient état de 549 cas pendant la quatrième semaine de décembre. Pendant la première semaine de décembre, 611 patients souffrant de gastro-entérite avaient été soignés dans les hôpitaux. Au total, 2 315 personnes présentant des symptômes de gastro-entérite ont reçu un traitement dans les hôpitaux publics durant le mois de décembre.
Le ministère de la Santé a émis des communiqués appelant à la vigilance des Mauriciens, surtout après les grosses averses qui ont arrosé l’île récemment. Il est notamment recommandé à la population de ne pas ramasser des fruits abîmés qui sont tombés par terre en vue de les consommer. Il est aussi conseillé de bien laver fruits et légumes avant leur consommation. En règle générale les précautions d’usage sont d’actualité : se laver les mains fréquemment avec de l’eau et du savon, plus particulièrement en sortant des toilettes, avant et après avoir changé une couche, couvrir les aliments pour les protéger des insectes et de la poussière, bouillir l’eau avant de la boire. Le ministère de la Santé demande aux prestataires de service du commerce de nourriture de s’abstenir de travailler s’ils ont contracté la gastro-entérite afin d’éviter toute contamination des aliments mis en vente. La gastro-entérite est en effet une maladie très contagieuse. Il est porté à la connaissance des mères de famille que l’allaitement exclusif de 0 à 6 mois protège les nourrissons contre le virus de la gastro-entérite. Le ministère de la Santé recommande aux personnes souffrant de gastro-entérite de se rendre au dispensaire le plus proche de leur domicile pour se faire soigner. Les symptômes tels que diarrhée, vomissements, fièvre, maux de ventre sont caractéristiques de la gastro-entérite dont le principal risque est la déshydratation. Celle-ci représente un risque accru chez les jeunes enfants et les personnes âgées.