En 2010, selon les chiffres du ministère de la Santé, 7 882 nouveaux cas de maladie mentale ont été répertoriés dans les départements psychiatriques des hôpitaux régionaux. Cette année-là, 930 Mauriciens ont reçu des soins psychiatriques à l’hôpital Brown Sequard, alors qu’en 2009, 1 972 patients souffrant de troubles psychiatriques dus à l’alcoolisme ont été hospitalisés au Brown Sequard Health Care Centre (BSMHCC).
Le ministère de la Santé entreprendra une campagne de sensibilisation des patients, de leurs familles et des professionnels de santé, qui débutera le 10 octobre prochain à l’hôpital Brown Sequard lors de la Journée mondiale de la santé mentale. « La dépression, crise mondiale » est le thème de cette journée cette année. En effet, l’accès aux soins, malgré l’existence de traitements efficaces, constitue un problème de santé publique dans la plupart des pays.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), seulement 10 % des malades souffrant de dépression sont traités dans certains pays. Outre l’alcoolisme, les principales causes d’admissions à l’hôpital Brown Sequard sont la schizophrénie (1 349 admissions), la dépression (174), l’épilepsie (64 cas) et la toxicomanie (33). La campagne nationale a pour objectif de mieux faire connaître les maladies psychiatriques et les soins de santé mentale aux patients, à leurs familles et aux professionnels de santé. Pendant l’après-midi du 10 octobre, les travaux des patients de l’Occupational Therapy Unit de l’hôpital Brown Sequard seront exposés. Des patients de cet établissement présenteront aussi un spectacle.
L’établissement de Beau-Bassin compte 730 lits. Un personnel de 600 personnes composé d’infirmiers, de médecins, de psychiatres, de psychologues, de travailleurs sociaux et d’une équipe paramédicale est affecté au traitement des malades souffrant de troubles psychiatriques, neurologiques et comportementaux.
C’est la dépression qui retiendra davantage l’attention lors de la Journée mondiale de la santé mentale à cause de son incidence croissante dans le monde. Des émissions sur la dépression seront diffusées à la radio et à la télévision. Un symposium sur cette maladie, organisé conjointement par le ministère de la Santé et la Mauritius Mental Health Association, aura lieu le 20 octobre à l’Université de Maurice. Selon l’OMS, 350 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, tous âges et milieux confondus. Elle se manifeste surtout en milieu de vie et touche deux fois plus de femmes que d’hommes. Les principales causes de la dépression sont un manque affectif, un deuil, un choc psychique, un stress né d’une situation particulière ou d’une maladie. Dans les pays industrialisés, l’incidence de la dépression est croissante en raison de la crise économique, de l’augmentation du chômage, de l’endettement et de l’insécurité accrue. Le ministère de la Santé indique qu’il convient d’être attentif à ses symptômes car non soignée elle entraîne des comportements suicidaires. Les signes qui doivent amener à consulter un médecin sont une profonde tristesse chronique, une détresse accompagnée d’anxiété, de sentiments d’impuissance, d’inéluctable fatalité et de solitude aiguë et une baisse de la faculté de concentration.