« Dans cette salle de 400 personnes, au moins 100 d’entre vous souffrent du diabète et au moins 100 d’entre vous souffriront du diabète dans les années à venir. Maurice est un pays médaillé d’or en diabète. » C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, jeudi à l’occasion du lancement d’une campagne nationale sur la prévention des maladies non transmissibles.
Une personne sur quatre souffre du diabète à Maurice, selon le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, qui s’exprimait hier au Centre Idrice Goomany à l’occasion du lancement d’une campagne nationale sur la prévention des maladies non transmissibles. Maurice, rappelle-t-il, est un des pays ayant le plus fort taux de diabète au monde. Le but de la campagne lancée par le ministère est de prévenir les maladies comme le diabète et le cancer, mais aussi les troubles cardiovasculaires et l’hypertension. Le ministre devait également à cette occasion interpeller l’assistance en leur disant que, parmi les 400 personnes présentes, « 100 d’entre vous souffrent d’hypertension ». Si le ministère a démarré la campagne à Plaine-Verte, dit-il, « c’est qu’il y a ici plus de problèmes cardiaques qu’ailleurs », ajoutant qu’environ « 80% de l’argent que dépense le gouvernement part dans le traitement des maladies non transmissibles ».
Pour le ministre, qui est aussi médecin, trois aspects sont essentiels à la prévention des maladies non transmissibles : faire attention à ses habitudes alimentaires, pratiquer une activité physique et contrôler son poids. Le tabac et l’alcool sont deux autres facteurs très néfastes, souligne-t-il encore. « À l’hôpital, dans la salle des hommes, la plupart y sont admis à cause d’un abus d’alcool ». Et de rappeler de nouveau au sujet du diabète : « Si vous ne faites pas attention, le diabète peut être la cause de cataracte, de cécité, de maladies rénales, de problèmes cardiaques et de problèmes aux pieds. »
Anwar Husnoo a dès lors appelé les habitants de Plaine-Verte à faire montre de plus de vigilance concernant leur mode alimentaire. « Je sais qu’à Plaine-Verte, on mange beaucoup de biryani. Il faut contrôler ce que vous mangez. Consommez beaucoup de légumes et de fruits. » En vue d’aider à une vie plus saine, le ministre a annoncé que le centre sera converti en salle de sport en 2018 ou 2019.
Il aura aussi eu un mot spécial pour les femmes, qui « sont de plus en plus nombreuses » à être atteinte du cancer. « Le ministère propose des tests de dépistage. Si vous êtes au courant de votre maladie et que vous recevez le traitement approprié, vous pourrez retrouver votre santé. » La campagne s’étendra sur une dizaine de jours à Plaine-Verte avant de poser pied à Cité Martial et dans les autres régions de l’île.