L’Atelier d’écriture, revue régulière qui a révélé de nombreux talents, publie dans ses numéros 25-26 (Juillet-août 2011) des réflexions inédites et contes de Malcolm de Chazal (textes choisis et présentés par Robert Furlong, président de la Fondation Malcolm de Chazal). Furlong écrit : « Malcolm de Chazal est assurément l’artiste le plus fécond dans sa diversité créatrice que notre terre ait produite, et l’étiquette d’artiste intégral qu’il s’était forgé lui convient tout à fait. » Il parle aussi des manuscrits et tableaux que Malcolm donnait et qui circulent un peu partout.
Le volume présenté par le président de la Fondation comprend cinq textes, dont deux sont inédits. Le texte intitulé Le Message de Sens-Plastique, rédigé en août 1960, est un inédit. Il s’agit d’un texte destiné à la compréhension de la pensée chazalienne. Le manuscrit, écrit Furlong, est publié dans son intégralité, « un tout cohérent au service d’une analyse par l’auteur de son propre chef-d’oeuvre, Sens-Plastique… »
Réflexions inédites et contes contient également quatre contes, Paul Fougère, L’île du Dodo en l’an 2000, Histoire de Midaine qui est né dans une roche et La Pomme. Seul le premier est un inédit. Robert Furlong annonce d’ici fin 2011 la publication d’un autre recueil de contes « pour les grands et petits enfants ».