Phoenix Beverages a annoncé le lancement du concours Malta Guinness Street Dance, hier lors d’un point de presse à Voilà Bagatelle. Ce concours invite les danseurs mauriciens amateurs âgés de 18 à 24 ans à démontrer l’étendue de leur talent, en groupe ou en solo. Les participants peuvent s’inscrire sur la page Facebook de Malta Guinness dès aujourd’hui. Les vainqueurs des deux catégories assisteront au Festival international de Street Dance de Juste Debout en mars 2015, en France.
Phoenix Beverages a annoncé le lancement du concours Malta Guinness Street Dance, hier lors d’un point de presse à Voilà Bagatelle. Ce concours invite les danseurs mauriciens amateurs âgés de 18 à 24 ans à démontrer l’étendue de leur talent, en groupe ou en solo. Les participants peuvent s’inscrire sur la page Facebook de Malta Guinness dès aujourd’hui. Les vainqueurs des deux catégories assisteront au Festival international de Street Dance de Juste Debout en mars 2015, en France.
La Street Dance est une appellation très vaste, ne désignant pas vraiment une danse en particulier, mais un ensemble de danses ayant été développées en différents lieux de la vie quotidienne, tels les rues, les cours de récréation et les boîtes de nuit. Ces danses sont nées lors d’improvisations en soirées, encouragées par l’interaction et le contact avec le public ou avec d’autres danseurs. Plusieurs danses peuvent être reprises sous l’appellation Street Dance, notamment la house dance, originaire des boîtes de nuit de Chicago, ainsi que la tecktonik, apparue dans une discothèque parisienne.
Les amateurs de 18 à 24 ans pourront se présenter en solo ou en groupe (3 à 5 participants) devant un jury de connaisseurs, dont certains de haut niveau. Les auditions se tiendront le 8 novembre à Bagatelle, le 29 novembre à Grand-Baie et le 17 janvier 2015 à Mahébourg. La finale se tiendra au Caudan Waterfront, le 28 février 2015. Les vainqueurs des deux catégories — solo et groupe — assisteront au festival international Juste Debout en mars 2015, en France, qui regroupera environ 3 000 danseurs évoluant dans les styles suivants : Locking, Popping, Hip Hop New Style, House, Expérimental ou encore Top Rock. « L’objectif est de permettre aux vainqueurs mauriciens d’échanger leur expérience avec ces danseurs qui viennent des quatre coins du monde et d’apprendre les nouvelles tendances de Street Dance. Ceci ne pourra que leur être bénéfique et, qui sait, peut-être qu’un jour ils seront en lice pour la compétition elle-même », déclare Phoenix Beverages.