Le Mouvement Authentique Mauricien, présidé par Éliezer François, soutient que le ministre des Collectivités Locales, Anwar Husnoo et la Municipalité sont « impuissants » face à la situation des marchands ambulants dans la capitale. Lors d’une conférence de presse ce matin, il a par ailleurs fait appel pour que la justice et l’ordre puissent régner à nouveau à Port-Louis.
Éliezer François a commenté la situation des marchands ambulants ce matin lors d’une conférence de presse à Port-Louis. Il a parlé de « faillite totale du ministre des Collectivités locales », Anwar Husnoo, dans sa manière de procéder pour régler le problème des colporteurs. « Il y a un désordre infernal depuis décembre dans la capitale à cause des marchands ambulants. La situation est catastrophique car plus les autorités travaillent pour remédier au problème, plus leur nombre augmente de manière conséquente ».
Le leader du MAM trouve également « suspect que les aires de stationnement de la capitale soient occupées par les vans de marchands sans que les autorités et la force policière n’interdisent cette pratique illégale ». Il soutient que si la situation ne s’améliore pas et qu’une « vraie solution » n’est pas trouvée, le MAM, accompagné par les maraîchers, commerçants et membres du public, manifestera dans les rues de la capitale dans les semaines à venir contre la prolifération des marchands ambulants.
Par ailleurs, le MAM est revenu sur la réforme éducative, se disant « en faveur du Nine-year schooling » parce que le CPE n’existe plus, tout en regrettant « qu’arrivé en form 3, la compétition sera de rigueur ».
Éliezer François a également réclamé que le lundi de Pâques soit décrété congé public pour les catholiques au lieu de la Toussaint ou la fête de L’Assomption, parce que « la fête de Pâques est la plus importante ». Il lance un appel à Mgr Maurice Piat afin que celui-ci travaille sur un référendum pour rendre cela possible.