Maurice signera un protocole d’accord avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ce samedi soir du 28 avril. C’est ce qu’a annoncé l’Attorney Général Maneesh Gobin, représentant du Conseil de la Commission de l’océan Indien, lors de l’ouverture de la Conférence ministérielle sur la sécurité maritime dans l’océan Indien occidental, ce samedi 28 avril à l’hôtel Intercontinental.

Initiative mauricienne proposée par le ministre des Affaires étrangères Vishnu Lutchmeenaraidoo, également président du Conseil de la Commission de l’océan Indien, ce dernier n’a pu être présent lors de cette rencontre. Il a été excusé par Maneesh Gobin lors de son discours, le ministre Lutchmeenaraidoo étant souffrant.

« Le coût de la piraterie a culminé à plus de 12 milliards de dollars pour l’économie mondiale ! Notre région ne pouvait rester les bras croisés », soutient Maneesh Gobin. L’idée d’organiser cette conférence est de « s’engager tous ensemble pour la sécurité maritime qui est un préalable à un développement économique et social durable, responsable et inclusif », dit-il.

Les thèmes à l’agenda de la conférence en présence du Vice-président de l’Union des Comores, du Vice-président de la Commission de l’Union africaine, des ministres des États de la région de l’Afrique orientale et australe et de l’océan Indien, le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien et les représentants du corps diplomatique et des partenaires au développement sont la lutte contre la drogue, la lutte contre le blanchiment d’argent, la lutte contre les pollutions maritimes et la lutte contre le terrorisme.