Elle tient la pose. Le flashe l’éclabousse de lumière. En ce jour elle arbore son plus joli sourire. Elle est radieuse comme jamais. Ravie de se donner pour toujours à l’amour de sa vie. Un brave chevalier servant venu l’arracher à son morne hameau. Il est celui qui d’un baiser l’a choisie entre toutes les femmes.

Elle ne sera plus seule… jusqu’à ce que la vie les sépare. Elle ne sera plus la petite copine ni la prétendue fiancée, mais bien une femme mariée. Une éventualité jamais envisagée mais les choses se sont faites ainsi. Les mauvaises langues ont supputé une grossesse imminente, mais non. Ce n’était rien que de l’amour.

Il est venu la chercher dans son hameau perdu entre terre et mer. Quittant père et mère, elle est partie avec lui vivre sa vie comme elle l’entend. Chaque jour plus amoureuse et passionnée. Elle se donne corps et âme à son homme. Le temps passe. Leur union civile est officialisée. Sa vie de femme commençait.

Elle est bien intégrée dans sa belle- famille. Celle-ci l’accueille avec bien-veillance mais elle est mal à l’aise. Une location où elle sera vraiment chez elle serait mieux. Elle aimerait être maîtresse de sa maison et tenir la barre. Un petit logement sera déniché après maintes recherches. Pas évident de trouver un coin à louer qui corresponde à leur bourse.

Ce n’était pas le grand luxe, mais c’était leur chez eux. Un petit foyer ; un loyer à honorer. Un espace à meubler. Des mensualités à payer. Un lit et une armoire pour commencer. Le canapé viendra après. Elle est fière d’avoir pu se débrouiller seule avec son homme. Sans l’aide de personne. Comme une fille qui s’assume. Une vraie femme !

Elle aime beaucoup les enfants. Elle aimerait en avoir deux. Elle est aujourd’hui soulagée de ne pas avoir été enceinte de lui. Celui-là même qui un jour s’est laissé charmer par une séduisante collègue. La chair est faible. La femme trompée nourrissait depuis un moment des doutes. Ces choses-là se sentent. La traîtrise a un parfum subtil…

Il en aimait une autre. Il n’a pas su la repousser. Les messages incessants sur son téléphone et les explications bancales ont fini par avoir raison d’eux. Ç’en était terminé de leur mariage. Sur un coup de tête leur histoire était finie. Quelques rencontres pour assouvir leurs pulsions… Avant de se séparer définitivement. Etait-ce le sexe le ciment de leur couple ?

Un jour d’indépendance s’est levé sur eux. Chacun est parti de son côté. Sans se retourner sur des pages de vie écrites ensemble. Sans doute écrites trop tôt. Si ce n’est dans la fougue d’une passion irraisonnée. Une histoire sans fin, aussi longtemps que l’amour aveuglera les amoureux.

En un instant, elle a vu défiler sa vie de couple. Elle se disait amère : « J’ai 25 ans et je suis déjà divorcée… » Elle ne jettera pas l’éponge, car la vie ne s’arrête pas après un divorce. C’est peut- être un fléau ? Le Kovid-19 parasite sou- dain ses pensées. Elle est infirmière et ne peut se permettre d’abandonner. Des naissances et des morts font chaque jour partie de sa vie. Une vie pavée de joies et de peines. « Comme vous et moi. »