Un premier verdict est tombé au cours des différents championnats nationaux de volley-ball. C’est ainsi que le Mangalkhan VBC s’est déjà offert le titre du côté du championnat masculin 2B, à une journée de la fin. Avec huit succès en autant de sorties, cette formation possède sept points d’avance (24 contre 17) sur son dauphin qu’est le Belle Mare VBC et ne peut plus être rattrapée.
La prestation du Mangalkhan VBC mérite d’être saluée, dans le sens où il en est à sa première saison dans le giron du volley-ball local. Coup d’essai, coup de maître pour cette équipe qui bouclera son calendrier le dimanche 26 courant à midi face au Grande Retraite Young Players Club. « Nous tâcherons de conclure en beauté », avance d’emblée Judex Louis, responsable du groupe, de concert avec Martin Rousseau.
Pour cette équipe qui s’entraîne au rythme de trois fois la semaine sur le terrain de la localité, il s’agit maintenant de ne pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous avons fait confiance aux joueurs de l’endroit, et ils ont été à la hauteur de la situation. D’ailleurs, nous n’avons concédé qu’un set en huit rencontres. Il s’agira maintenant de confirmer lors des Masters et de la Republic Cup », soutient Judex Louis.
Dans le cadre de cette compétition, ce dernier avait fait confiance à Hansley Dax, Martin Rousseau, Michael Labadie, Christopher Manick, Olivier Papet, Olivier Bontemps, Ludovic Papet, Olivier Ratinon, Yannick Lubin, Aubrey Lavigilante, Novy Lutchmanen et Yannick Tranquille.
Au cours de sa dernière sortie dimanche dernier au gymnase de Vacoas, Mangalkhan avait donc pris la mesure de l’Association Sportive Vacoas-Phoenix en quatre sets (26-24, 25-20, 14-25 et 25-21). De son côté, Belle Mare avait bénéficié du forfait de l’Association Sportive Belle Étoile dont l’équipe était incomplète, alors que l’Association Sportive Roches Noires s’est avérée trop forte pour Grande Retraite (25-13, 25-20 et 25-9).
Les deux équipes de L’Escalier se sont également montrées performantes. C’est ainsi que L’Escalier Olympic SC a dominé le Camp de Masque Blue Beach SC (25-21, 25-18 et 25-18), tandis que le Club Sportif L’Escalier a disposé de l’AS Black Riverside sur le score étriqué de 25-21, 31-29, 23-25 et 29-27. Il est à noter que le duel entre les deux équipes de L’Escalier et celui opposant Grande Retraite à Belle Étoile, prévus demain, ont été reportés à une date ultérieure.
Du côté des play-offs dans le championnat masculin de première division, une surprise de taille a été enregistrée. L’Association Sportive Baie-du-Cap a forcé la décision en sa faveur face à l’Association Sportive Jeunesse Chebel en quatre sets (25-23, 13-25, 25-23 et 26-24). Une victoire acquise en 86 minutes par des Sudistes qui évoluent sans complexe dans la cour des grands pour leur baptême du feu chez l’élite. Cet après-midi, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC tentera de maintenir le tempo en affrontant le Port Louis Red Star.
Pour ce qui est des play-downs, le Curepipe Starlight et La Tour Koenig VBC ont connu des succès aisés mardi. Le premier nommé a repoussé le challenge du Club Sportif Trotters de Quatre Bornes (25-17, 25-21 et 25-18), tandis que la formation de La Tour Koenig a disposé du Ernest Florent VBC sur le score de 25-20, 25-21 et 25-18.
Le championnat masculin 2A s’est également poursuivi jeudi. Lors d’un duel au sommet, le Rivière-du-Poste SC a fait la différence face au Club Sportif de Pamplemousses sur le score de 27-25, 12-25, 25-14 et 25-16. Tout porte à croire que le titre se jouera désormais entre Rivière et les Trou-aux-Biches Sharks, cette dernière formation n’ayant concédé aucun set en cinq sorties. Le débat crucial entre ces deux équipes est prévu le 2 septembre à 15h.