Le Conseil des syndicats s’est assemblé devant le parlement pour une manifestation pacifique ce jeudi 11 octobre.

Ce rassemblement fait suite à l’amendement des lois du travail proposé par le ministre du Travail, Soodesh Callichurn. Une mesure qui n’a toujours pas eu de suite depuis son annonce.

Les syndicats réclament la révision des lois du travail, car, disent-ils, « les lois sont en faveur des employeurs. »

« Le patronat fait ce qu’il veut, les travailleurs n’ont aucun filet de protection », a fait ressortir Haniff Peerun, président du Conseil des syndicats, face à la presse.

Le Conseil des syndicats approuve l’amendement des lois, à condition que la législation reste en faveur des salariés – et non le contraire.

Le président du conseil déplore que, de nos jours, les travailleurs doivent se plier à toutes les décisions des employeurs, et ce, en ayant « aucune loi » pour les protéger.

Cette rencontre a aussi été l’occasion de lancer un appel aux autorités concernées pour une révision des lois relatives aux Remuneration Orders, qui sont restés inchangés depuis 35 ans.