« Nou pe lager pou nou drwa parski bizin retablir lekilib. Nou pa oule Métro, Safe City… Nou oule nou Rs 2 500 », a fait ressortir Pradeep Jeeha, porte-parole de la Small Planters’ Association, qui a tenu une manifestation ce mercredi 22 mai.

Les petits planteurs réclament un prix de vente de Rs 2 500 par tonne au gouvernement. La Small Planters’ Association a marché de la municipalité de Port-Louis jusqu’au bureau du Premier ministre pour envoyer un signal fort au gouvernement afin que leur situation « difficile » soit considérée.

La Small Planters’ Association affirme que les revenus des petits planteurs sont « nettement moins » que le coût de production et que, sur chaque tonne, un petit planteur « perd Rs 1 200 ».

Une lettre a été déposée au bureau du Premier ministre réclamant une rencontre d’urgence avec le chef du gouvernement ainsi qu’au Syndicat du sucre pour mettre en lumière leurs revendications.

Ils étaient plus d’une centaine de personnes dans les rues de la capitale ce matin à manifester.

La Small Planters’ Association compte attendre le Budget et les mesures prises dans le secteur avant de décider de la marche à suivre.