Le Syndicat des Pêcheurs de Maurice (SPM) a organisé ce matin une manifestation pacifique devant le parlement pour alerter l’opinion publique sur les difficultés que rencontrent les pêcheurs. Munis de pancartes, les manifestants ont dénoncé l’incompétence du ministre de la Pêche Nicolas Von-Mally et ont réclamé une réforme du secteur.
« Nou minis lapes muet ! », « Bisin reget condision bann peser ban »… Réunis au sein du SPM, les pêcheurs ont exprimé ce matin leur « indignation » face à la situation critique dans laquelle se trouve actuellement leur secteur d’activités. Outre le manque de ressources dans nos lagons, ils ont émis de vives critiques contre le ministre de la Pêche. De ce fait, ils ont réclamé la démission de Nicolas Von-Mally.
Le président du SPM Judex Ramphul estime que rien n’a été fait dans le secteur de la pêche « depuis que Nicolas Von-Mally est responsable de ce ministère ». Il explique que les Assises de la pêche, tenues au début de l’année, n’ont pas leur raison d’être, les qualifiant de « tamtam ». « Lavenir peser napa kapav fer dan trwa zour. Premie minis finn dir ki bann bato finn pare ek ki peser ava gagn li pou travay. Kot bann bato la ete ? »
La construction de cinq bateaux pour la pêche semi-industrielle a été annoncée depuis 2008. « Financés par le Fishermen Investment Trust (FIF), ces bateaux n’ont à ce jour pas été alloués aux pêcheurs », soutient le président du SPM.
Rappelant l’urgence de la situation, Nicolette Perne, femme pêcheur opérant à Trou-aux-Biches, dit éprouver quotidiennement d’énormes difficultés « pou zouenn de bout ». Présente à la manifestation pacifique, cette mère de trois enfants pratique ce métier depuis six ans. « Koumansman ti bon. Nou bann lagon finn epuize ek nou bizin al an deor lagon. Me nou pa pena ekipman neseser », confie-elle au Mauricien. Et d’ajouter : « Rs 600 bad allowance-la pa ase pou nouri enn fami sa ».
Le SPM prévoit une manifestation pacifique la semaine prochaine devant les locaux du ministère de la Pêche.