Rezistans ek Alternativ avait saisi l’Equal Opportunities Commission en raison du refus de la municipalité de Port-Louis que le parti puisse tenir son rassemblement au Jardin de la Compagnie le 11 février 2017.

Le parti papillon souhaitait manifester contre la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et son fils Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre. Lors d’une précédente séance, les membres présents ont été informés que l’instance n’est pas en mesure de se prononcer sur cette plainte à ce stade, évoquant comme raison le fait que Rezistans ek Alternativ avait déjà logé une plainte constitutionnelle au sujet de cette accession au pouvoir en Cour suprême et qu’il n’y a pas encore eu de retombées.

Leur pétition devant l’EOC a été renvoyée au 9 octobre. Rezistans ek Alternativ dénonce alors des atteintes aux libertés fondamentales, dont celle de se rassembler.