Ongles parfaitement manucurés et silhouette élancée, visage de poupée sublimement maquillé, longs cheveux noirs, Manika Sanyasi, perchée sur des talons aiguilles, a l’apparence d’une bimbo des temps modernes. Née à Paris de parents mauriciens, elle a grandi à Londres où, en véritable chef d’orchestre, elle s’est lancée dans le wedding planning. Depuis l’année dernière, la jeune fille a décidé de se consacrer à l’organisation de mariages à Maurice. Elle s’est vite fait une place au paradis, avec sa compagnie, La Soirée D’élite.
Sans vraiment en être consciente, elle a l’art et la manière d’attirer indistinctement les regards sur elle, là où elle passe. Manika Sanyasi tient sa coquetterie de sa mère, qui – elle ne cesse de le répéter – est son plus grand modèle dans la vie. “Votre image en dit beaucoup sur vous. Dans ce travail, on ne vend pas seulement du rêve mais également une image. Être bien habillée, soignée, coquette et bien se présenter est très important, car c’est la première image que le client a de vous.” Cela n’a jamais été un problème pour la jeune femme, car elle a toujours été féminine jusqu’au bout des ongles.
Tout comme sa mère, la wedding planner est une romantique qui a toujours aimé se rendre à des mariages. “Ma mère est très organisée. Elle aime décorer la maison avec des fleurs fraîches. En grandissant, j’ai baigné dans cet univers et j’ai aimé ce que j’ai vu et vécu. Je pense que c’est l’une des raisons qui ont motivé mon choix de carrière.”
Manika Sanyasi se lance d’abord dans des études linguistiques et obtient un BA en français. Elle travaille ensuite dans la finance avant d’intégrer une académie de wedding planner de renom, au sein de laquelle elle apprend le métier sous toutes ses coutures. Elle a également fait ses armes et affiné son style en travaillant comme stagiaire au sein d’une agence haut de gamme.