À l’occasion de la célébration de la Journée de l’Europe, le chargé d’affaires de la délégation de l’UE, Aldo Dell’Ariccia, a donné lundi soir une réception au Domaine de Labourdonnais, à Mapou. À cette occasion, il a renouvelé la volonté de l’Union européenne d’apporter son aide au développement économique et social de Maurice.
La Journée de l’Europe marque l’appel lancé par Robert Schuman le 9 mai 1950 aux nations européennes à s’unir et à rendre impossible la guerre sur le continent européen. Cet appel lancé cinq ans après la Seconde Guerre mondiale a jeté les bases de ce qui est devenu l’Union européenne, qui compte actuellement vingt-huit membres. Dans une déclaration faite à l’occasion de la Journée de l’Europe, la haute présidente de la Commission européenne Federica Mogherini estime que pour mettre fin à la guerre, il faut surmonter les divisions et unir les ennemis d’hier. « Il s’agit également de permettre aux jeunes générations de prendre leur avenir en mains. C’est la raison pour laquelle nous sommes unis dans le combat contre l’extrémisme et la criminalité organisée, dans la lutte contre les effets négatifs du changement climatique et dans la sécurisation de notre avenir énergétique ».
La réception d’hier au Domaine de Labourdonnais a été marquée par une exposition organisée conjointement avec l’équipe du Decentralised Cooperation Programme (DCP) et la Commission de l’océan Indien. C’est une occasion pour les bénéficiaires de montrer comment l’Union européenne a contribué à transformer leur vie.
Parmi les invités hier se trouvaient la vice-présidente de la République, Monique Ohsan-Bellepeau, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, et plusieurs ministres dont le DPM Ivan Collendavelloo, le ministre des Affaires étrangères Étienne Sinatambou ainsi que des personnalités du secteur privé et des membres du corps diplomatique.