Suite aux assises des arts et de la culture marathis qui se sont déroulées le 25 août dernier, au Maharashtra Bhawan (MB) à Moka, le Mauritius Marathi Cultural Centre Trust (MMCCT) est venu de l’avant avec un plan stratégique pour les trois prochaines années. Son objectif : revaloriser et préserver l’art et la culture marathis. Le budget pour la mise en place des projets durant la première année est de Rs 1,5 million. Le document a été présenté à la ministre de la Sécurité sociale, de la Solidarité nationale, du Bien-être des personnes âgées et des Institutions réformatrices, Sheila Bappoo, à l’occasion de la cérémonie officielle de la fête Ganesh Chaturthi, au MB, mercredi dernier.
Le plan indique un budget croissant d’année en année pour la réalisation des projets. En 2013, le MMCCT prévoit un budget de Rs 1,5 million, en 2014, Rs 1,8 million et en 2015, Rs 1.9 million. Le centre culturel puisera une partie de l’argent de son budget annuel et approchera des sponsors pour la différence.
Suite aux constats et recommandations des 75 participants à ces assises, les membres du comité du plan stratégique proposent cinq axes majeurs pour la revalorisation et la concrétisation de la culture. Ils préconisent ainsi de former et de motiver les membres de la communauté dans différentes disciplines comme le théâtre, la musique, la chorégraphie, l’architecture et les beaux-arts. Cette étape sera suivie de l’organisation des compétitions, des spectacles et des expositions. La recherche est un axe important proposé par le comité. Il propose de faire des recherches sur les beaux arts et l’architecture marathie et évoque la possibilité d’avoir un expert en la matière de l’État du Maharashtra pour soutenir le centre dans son entreprise. Il parle aussi de faire des recherches sur les racines des membres de la communauté au Maharashtra.
Lors de leurs assises, les participants avaient constaté un manque de communication et de coordination entre les différentes organisations oeuvrant au sein de la communauté. Ainsi, ils proposent la diffusion d’une lettre d’information et suggèrent la relance de Marathi Chronicle. Ils recommandent la mise à jour régulière de sites internet de la Mauritius Marathi Mandali Federation (MMMF), de la MMCCT et de la MSU. La création d’une base de données de toutes les associations marathies, des artistes et des professionnels marathis facilitera la communication, fait ressortir le plan stratégique.
En outre, ils suggèrent de compiler les pièces proposées par les groupes à l’occasion du National drama festival, de trouver un lieu pour garder les costumes et les instruments de musiques marathis.
La vision du centre culturel marathi est de devenir un leader dans sur le plan national mais aussi régional, voir international. Son but : « Achieve artistic excellence and positive ancestral values towards a humanistic global society by the next decade. » Le plan stipule clairement la mission du centre : « To preserve and promote Marathi Arts and culture amongst the diverse cultures of Mauritius through artistic and cultural activities while nurturing creativity and innovation. » Le MMCCT a été mis en place en 2001 conformément aux stipulations d’un texte de loi qui énonce ses objectifs. Pendant toutes ces années, il a organisé de nombreuses activités pour y répondre mais malheureusement, comme le constat des participants aux assises, il y a eu souvent un manque d’intérêt. Le centre a organisé des cours de tabla au MB et ailleurs dans les branches de la fédération ; un spectacle de grande envergure avec la participation de 100
artistes locaux à l’occasion du 50e anniversaire de la MMMF ; un marathi film festival entre autres. Le centre a lancé un DVD sur la cuisine marathie.