S’appuyant sur une « notice » émise par la Flying Squad du ministère de la Santé, en vertu de l’article 10 de la Food Act de 1998 lui donnant jusqu’au 31 juillet pour remettre le marché municipal de Rose-Hill dans un état de salubrité publique et éviter un « Emergency Closing Order », le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill Norbert Forget a saisi la balle au bond et a à son tour menacé de sévir contre les maraîchers, qui refuseraient de se conformer aux directives de la municipalité. Cependant, la Rose-Hill Market Traders Association, par la voix de son porte-parole Fazila Goorahoo, se réjouit de cette décision de la Santé. Elle fait ressortir qu’elle a alerté les autorités jusqu’ici en vain sur l’état d’insalubrité de ce marché.