Le comité ministériel institué pour dégager un plan de relogement joue son va-tout sur les trois sites figurant sa short list dans une tentative de désamorcer la situation. Ces informations transpirent des consultations de la semaine écoulée surtout après la site visit du comité ministériel, présidé par Anil Bachoo, dans les anciens locaux de la National Transport Authority (NTA), la rue Moneron et la Place de l’Immigration. Entre-temps, la tension est montée d’un cran, vendredi après-midi, avec sept arrestations à la Place d’Armes, pour le délit de « remaining in unlawful assembly after warning », suivies d’une huitième hier.