La municipalité de Port-Louis met les bouchées doubles pour maintenir l’ordre dans la capitale en cette période de fin d’année. En effet, la mairie aurait eu vent que des marchands saisonniers s’apprêtent à venir opérer dans les rues de Port-Louis pendant les deux dernières semaines de cette année.

Par conséquent, à partir de ce samedi, les patrouilles policières seront renforcées. De plus, des inspecteurs de la mairie sillonneront quotidiennement les rues afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de marchands. « Hormis les commerçants enregistrés auprès de la municipalité, aucun marchand n’a le droit d’opérer à Port-Louis. Nous avons eu une réunion avec le lord-maire la semaine dernière, à laquelle nous avons trouvé un consensus. Tous les marchands ambulants pourront travailler jusqu’à fort tard dans la nuit, à condition qu’ils opèrent à leur endroit habituel, c’est-à-dire rue Decaen, au Ruisseau du Pouce, à l’Immigration et à Lacaz Cassé. Aucun marchand n’a le droit d’opérer dans les rues. Dans la même foulée, le lord-maire nous a assuré que la mairie ne tolérera pas les marchands saisonniers », affirme Hydar Ryman, président de la Street Vendor’s Association.

Au cours de cette rencontre, le lord-maire, Daniel Laurent, a expliqué aux marchands qu’il avait été informé de l’intention de certains marchands saisonniers de venir opérer dans les rues de la capitale à partir de ce week-end. Par conséquent, en collaboration avec la force policière, la municipalité a pris des mesures pour maintenir l’ordre et la propreté dans la ville, ainsi que pour protéger les commerçants.