Plombée par la crise de la dette voire politique en Grèce, l’euro a cédé du terrain face au dollar américain cette semaine, atteignant même jeudi son niveau le plus bas de ces trois dernières semaines vis-à-vis du billet vert.