La traditionnelle Marche pour les Vocations vers le Thabor se tiendra cette année-ci le dimanche 30 juin. Lors d’une conférence de presse, hier, à l’Évêché de Port-Louis, le père Jean-Maurice Labour, entouré du père Jean-Michaël Durhône, du frère Guylain Padiachy et de Béatrice Brinier, a présenté le déroulement de cette journée.
La cour du Collège St Mary’s accueillera les familles et les jeunes qui participeront à la marche dès 9 h 30. Au programme, des animations par les religieuses et les prêtres. Une cantine sera aussi mise à la disposition des marcheurs. Ils quitteront l’enceinte du collège à 12 h 30 et la procession se dirigera ensuite vers le Thabor où une messe sera présidée par Mgr Maurice Piat à 14 h.
Divers outils ont été proposé aux catholiques pour vivre cet événement. Un dossier élaboré par le père Durhône et son équipe d’Animation Pastorale pour les Vocations pour se préparer pour la marche ainsi qu’une présentation sont disponibles sur le site du diocèse (www.dioceseportlouis.org).
Le but de Marche pour les Vocations est de récolter des fonds afin de pouvoir financer la formation des séminaristes mauriciens en France. Actuellement, trois séminaristes sont en étude de formation à Nantes et cinq autres jeunes sont en discernement au Foyer La Source.
Chaque année, le diocèse de Port-Louis, à travers les cartes de la Marche pour les Vocations, a récolté autour de Rs 4 M. Mais cette année, il espère récolter au moins Rs 7,2 M. « A travers la marche, nous voulons aussi susciter chez les jeunes la question de la vocation », explique le père Jean-Michaël Durhône. L’invitation est donnée aux Mauriciens de foi catholique à se mobiliser pour une journée de réflexion sur les vocations et à se sentir concernés par leur rôle au sein de l’Église.