photo archive

En Cour suprême ce matin, mardi 27 novembre, la Police Officers Solidarity Union (POSU) a obtenu l’autorisation du Commissaire de police en vue de tenir une marche pacifique, ce jeudi 29 novembre à 10h devant Champ de Mars, à Port-Louis.

Mario Nobin, le Commissaire de police, s’était opposé à cette marche. Cette manifestation « is likely to cause disruption to the life of the community in the region of Port-Louis », avait-il argué dans une lettre adressée à la POSU.

« La justice a triomphé », s’est exclamé Jaylall Boojhawon, porte-parole de l’union. « C’est une victoire pour la POSU et notre démocratie, mais c’est malheureux que nous ayons dû en arriver à ce niveau ».

Devant les juges ce matin, la POSU était représentée par l’avocat Ritesh Ramful et l’avouée Fatima Somauroo.

Jaylall Boojhawon profite pour lancer un appel à Mario Nobin. « Nous lui demandons d’agir comme un Commissaire de police pour ces quelques mois qui lui reste. Qu’il essaie de mieux comprendre les revendications des policiers ». Et d’ajouter : « Si pa ti ena problem pa, ti pou desann lor sime ».