Pourquoi avoir inauguré un marché qui n’avait été que partiellement réalisé ? Ce ne sont pas seulement ceux qui y travaillent qui posent cette question, mais l’ensemble des habitants de Quatre-Bornes. C’est, en effet, en grande pompe que le Premier ministre avait, le 24 juin, procédé à l’inauguration de ce qui avait alors été présenté comme le nouveau marché de la ville.
Or, les travaux de construction sont toujours en cours même si un constat effectué durant la semaine indique qu’ils sont plutôt au ralenti et que la plupart des marchands étaient, jeudi dernier, toujours sur l’aire de stationnement qui, elle, avait été « inaugurée » par quatre ministres, Xavier Duval, Roshi Bhadain, Showkatally Soodhun et Anwar Husnoo.
Ceux qui sont dans le secret de la stratégie politique de Pravind Jugnauth et du MSM croient savoir que cette inauguration précoce se voulait le coup d’envoi de la campagne électorale pour la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes, les partis du gouvernement étant déjà certains que Roshi Bhadain présenterait sa démission de l’Assemblée nationale.
Rappelons que cette démission est intervenue le vendredi 23 juin, veille de la grande cérémonie du remplacement des structures métalliques et des toitures en tôle.