Des représentants de plusieurs instances régulatrices des marchés des capitaux en Afrique et au Moyen Orient seront en réunion à Maurice ce vendredi, à l’hôtel Le Méridien, Pointe-aux-Piments, dans le cadre de la 36e conférence de l’Africa/Middle East Regional Committee (AMERC) de l’International Organization of Securities Commission (IOSCO).
La Financial Services Commission (FSC), qui sera l’hôte de cette conférence régionale, espère accueillir une cinquantaine de délégués venant des pays suivants : Afrique du Sud, Botswana, Ghana, Kenya, Malawi, Namibie, Nigeria, Égypte, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite et Zambie.
Cette conférence est axée sur le thème L’intégration des marchés comme une panacée au développement économique régional et global. Les participants auront d’abord l’occasion d’évaluer les efforts d’intégration déployés dans la région. Un panel d’experts se penchera sur la vague d’intégration des blocs économiques régionaux qui a occasionné l’adoption de plusieurs réglementations financières. L’expérience des pays membres de l’AMERC sera évoquée. Les organisateurs estiment que les discussions sur ce thème particulier « will enable delegates, to share experiences, assess progress achieved so far, identify common challenges and offer possible remedies going forward ».
Les délégués auront également l’opportunité de discuter du rôle des marchés des capitaux en Afrique et au Moyen Orient dans le financement des petites et moyennes entreprises. Lors de cette session, les participants focaliseront leur attention sur les mesures à prendre pour améliorer l’accès à des financements bon marché pour les PME afin que celles-ci puissent jouer un rôle plus important dans l’économie régionale voire globale.
L’AMERC est l’un des quatre comités régionaux institués par l’IOSCO en vue de concentrer leurs efforts sur les questions de développement relevant de la réglementation des marchés des capitaux. Établi en 1992, l’AMERC agit comme un « umbrella body » pour les régulateurs des marchés. Le nombre de ses membres, qui était de six au départ, est passé à 24, dont la FSC de Maurice et six membres associés.
L’IOSCO est l’organisation internationale regroupant tous les régulateurs des marchés boursiers. Elle est reconnue comme étant l’instance qui établit les normes régissant les marchés des capitaux. L’IOSCO incite ses membres à appliquer scrupuleusement ces normes.