• Rajesh Bhagwan interrogera le Premier ministre sur l’incident de la gifle impliquant son ministre Sudhir Sesungkur à Sébastopol le dimanche 22 juillet
  • Le Finance Bill comme un plat de résistance avant les vacances parlementaires

Ça va claquer à la séance de ce mardi avec les débats sur le Finance Bill comme plat de résistance avant les grandes vacances d’hiver qui devaient durer jusqu’à fin octobre, début décembre, et Rajesh Bhagwan qui évoquera le fameux incident au cours duquel le ministre des Services financiers Sudhir Sesungkur aurait administré deux claques à un cameraman lors d’un mariage célébré à Sébastopol dimanche dernier, 22 juillet.

C’est ce qu’on appelle être d’une grande réactivité par rapport à un élément récent ! Le premier député de Beau-Bassin/Petite-Rivière demandera, en effet, à Pravind Jugnauth s’il été informé de cet incident et si, en attendant les conclusions des diverses enquêtes initiées, il considérera “the removal therof from ministerial office forthwith”. Le même député demandera, auparavant au Premier ministre si le poste de directeur de Landscope, de Business Parks of Mauritius et autres organismes pilotés par Lansdcope a été rempli.

Le député veut aussi obtenir tous les détails y relatifs à la direction de ces entreprises parapubliques. Egalement d’intérêt pour son collègue, Reza Uteem, Landscope et son projet de Technopole de Rose Belle. Le premier député du No 2 veut savoir le coût de construction de cette structure, l’usage qui en est fait en ce moment et les revenus qui en découlent.

Les autres questions pour le Premier ministre sont comme suit : le rôle de Deepak Balgobin, le président du conseil d’administration de la Mauritius Housing Company et les autres organismes sur lesquels il siège (Guito Lepoigneur), les CAB et le Consolidated Fund (Malini Sewocksingh), les problèmes d’inondation au No 4 (Aurore Perraud) et le problème de Gaza (Osman Mahomed). Le même député travailliste du No 2 a, par ailleurs, lui aussi une question visant Sudhir Sesungkur, puisqu’il demande au ministre mentor responsable de la police si un proche du ministre du nom de Ganesh Niko a été arrêté pour avoir molesté un officier de police et les suites données à l’enquête policière initiée dans cette affaire.

Au même chapitre politico-policier, cette question du Whip du gouvernement Bobby Hureeram demandant à SAJ ce qu’il y a eu comme retombées des plaintes logées sur les incidents qui s’étaient produits lors de la campagne municipale à Cité Malherbes. La gestion routière étant d’actualité, Salim Abbas Mamode, du PMSD, interrogera Nando Bodha sur son conseiller Daniel Raymond et les allégations de corruption portées contre lui à l’ICAC et s’il envisage une quelconque action à son encontre en attendant les conclusions de l’enquête. Le même député veut aussi savoir du même ministre le nombre des deux-roues qui circulent actuellement sur nos routes.

Veda Baloomoody s’empare du rapport sur le trafic humain du département d’État des Etats-Unis et interroge SAJ à ce sujet, lui demandant les mesures que le gouvernement a initiées pour arriver à un palier où le pays est reconnu comme ayant éliminé le trafic humain.

L’épineuse question des subventions accordées par le gouvernement aux opérateurs d’autobus pour le transport gratuit sera évoquée par le député du PTr Arvin Boolell qui veut savoir si elles ont été ajoutées suivant l’augmentation du prix du diesel. Le député veut aussi obtenir la liste des bénéficiaires de ces subsides.

Reza Uteem a, lui, dans son escarcelle cette semaine, les Management Companies et le centre d’arbitrage, tandis que sa collègue Danielle Selvon revient à la charge sur le cannabis à usage médical, et son autre collègue Veda Baloomoody remettra sur le tapis l’affaire de Rs 14 millions de chèques non déclarés par des agents de police de la Northern Division et l’affaire du conseiller Subron de Sébastopol qui allègue avoir été séquestré par un policier.