Comme prévu, la Constitution (Amendement) Bill portant sur la réforme électorale et le Declaration of Assets Bill seront présentés en première lecture mardi prochain à l’Assemblée nationale. Deux points fondamentaux sautent aux yeux après lecture des propositions du gouvernement MSM/ML, c’est qu’il s’en tient à son projet de réforme sans tenir compte des propositions faites et que la déclaration de patrimoine des élus sera publique, sauf pour les magots dans les banques locales et étrangères.

The Declaration of Assets Bill, qui est inscrit au nom du Premier ministre Pravind Jugnauth entrera en vigueur à une date qui sera décidée par décret après son adoption. Il faut s’attendre à que les débats soient animés lors de la présentation en deuxième lecture de ce texte le mardi 11 décembre. The Constitution (Amendment) Bill, qui a la priorité, sera, lui, débattu dès ce vendredi, ce qui augure de séances aussi successives qu’animées en cette fin 2018.

En attendant, il y aura le Question Time qui s’annonce non moins intéressant. Pour le Premier ministre d’abord, les questions de Rajesh Bhagwan sur la Mauritius Civil Service Mutual Aid Association Ltd, les noms des président, vice-président et membres de son conseil d’administration, leurs conditions de service ; de Shakeel Mohamed sur la possibilité d’organiser des référendums sur des sujets d’intérêt national ; d’Aadil Ameer Meea sur le rapport du PRB; de Patrice Armance sur le Equal Opprtunities Commission et son bilan depuis 2015 et sur la direction de la BDM et, enfon, de Kavi Ramano sur les projets réalisés au No I8 par la National Development Unit.

Pour les autres ministres, cette question d’Osman Mahomed sur les voyages effectués par le Commissaire de police Mario Nobin depuis qu’il a pris ses fonctions, les pays visités, les ateliers auxquels il a participé, de même que le coût de ses déplacements et les allocations qui lui ont été attribuées.

C’est le secteur énergie qui figurera en bonne place pour la suite des interpellations. Osman Mahomed interrogera ainsi le Premier ministre adjoint Ivan Collendavelloo sur l’évaluation de la demande d’électricité en période de pointe pour les années 2015, 2016 et 2017 ; sur ce qui est prévu par le CEB pour l’aménagement des facilités de stockage des “regastification plants” relatives à la production d’énergie à partir du gaz liquéfié et sur le projet de Fort George.

Question sur le même sujet de Rajesh Bhagwan, mais plus élaborée avec recherche de détails d’Ivan Collendavelloo sur le coût de production de l’électricité à partir de ce Combined Cycle Gas Turbines Project opérant avec du gaz liquéfié.
Le député du PMSD Patrice Armance s’intéresse, lui, au projet d’extension d’immeuble que compte réaliser le CEB à Goodlands, ainsi qu’aux procédures suivies sur le contrat de construction et le nom de la firme choisie. Et Bashir Jahangeer interpellera son ministre préféré, cette fois, sur les nappes phréatiques.

Les autres thèmes qui seront abordés lors du Question Time sont les portables saisis dans les prisons et l’état de marche des caméras de surveillance, la menace de déportation d’Arnaud Pillay d’Agaléga, les enquêtes sur les abris La Marguerite et Heaven, la Commission des Droits de l’homme, l’Integrity Report Services Agency, le Quantum Global, les litiges fonciers, le décès de l’étudiant du Collège Père Laval, le cancer de la prostate, les directeurs de la FSC, leurs salaires et leurs voyages, la BAI, la liberté de la presse, l’augmentation de la pension de vieillesse et le Sugar Investment Trust.