La question adressée à Xavier Duval est inscrite au nom du député du MSM Mahen Jhugroo mais elle se trouve loin dans la liste qui est à l’agenda des travaux de mardi prochain et n’a donc que peu de chances d’être considérée. À moins qu’elle ne fasse l’objet de la Private Notice Question d’Alan Ganoo, ce qui est loin d’être exclue puisque c’était le sujet de sa rencontre avec la presse hier.
Mahen Jhugroo se propose de demander au ministre des Finances si une enquête sur Whitedot a été initiée tant par la Banque de Maurice que par la Financial Services Commission. Si oui, il veut en connaître les conclusions de même que les mesures qui seront prises pour que de telles escroqueries ne se répètent pas.
La première question pour le Premier ministre qui a le potentiel de créer quelques remous est celle du député du MMM Reza Uteem qui lui demandera s’il a pris connaissance du rang occupé par Maurice dans le dernier classement de Reporters Sans Frontières et ce qu’il entend faire en vue d’étendre la liberté de la presse à Maurice.
Son collègue Rajesh Bhagwan, lui, revient à la charge sur la retransmission en direct des travaux parlementaires qui avait été soumise à un comité parlementaire présidé par Nando Bodha et qui est au point mort depuis le retrait du MSM du gouvernement depuis juillet 2011. Le député veut savoir quand la motion pour la reconstitution d’un comité à cet effet sera formellement présentée.
Autre sujet qui fâche, Agaléga. Veda Baloomoody qui s’y met cette semaine demandera au chef du gouvernement s’il a pris connaissance de la situation qui prévaut depuis que son ministre Hervé Aimée a fait une déclaration contre l’Église catholique lors de sa visité à Agaléga et ce qu’il entend initier comme mesure pour y remédier.
Le même député a également une question sur les cas allégués de brutalité policière recensés ces deux dernières années et ce qu’en a fait la commission des droits de la personne, tandis que sa collègue et colistière Arianne Navarre-Marie cible la commission elle-même, sa composition et son bilan. Elle demande par ailleurs si des amendements sont envisagés à l’Equal Opportunities Act.
Les suites données à la déposition consignée par sir Anerood Jugnauth conre Nita Deerpalsing seront évoquées par le député Mahen Jhugroo alors que son leader aura une question à quatre balles pour Navin Ramgoolam réclamant la publication des contrats signés par l’État avec Betamax, Mangalore, Neotown et Jin Fei.
Autres sujets de brûlante actualité sur lesquels le Premier ministre sera interrogé, les promotions dans la police à Rodrigues, le permis à points, les jeunes policiers de la SMF qui se sont noyés à Sept Cascades et les chiens policiers.
Dans liste des questions adressées aux autres ministres, on relève celles qui ont trait à la fécondation in vitro, la dialyse, l’allocation de Rs 750 aux familles démunies, la violence au primaire et au secondaire, le Chlidren’s Bill, la privatisation du fitness des véhicules, l’énergie, le traité de non-double imposition avec l’Inde, le nouveau portail du gouvernement, la progression du chantier de Neotown, le péage routier, l’approvisionnement en eau des maisons de la NHDC, les nouvelles conditions de bourse des lauréats, les activités de l’hôpital Brown-Séquard, l’aménagement paysager de l’autoroute, les problèmes des étudiants du collège Louis-Pasteur, le projet de Petroleum Hub et le quartier général de la RDA.
À noter qu’en sus des débats sur les amendements aux deux lois du travail sera présenté en première lecture seulement par le ministre des Finances, Xavier Duval, The Banking (Amendment) Bill dont les objectifs ont un lien avec la restructuration en cours de la Mauritius Commercial Bank.
Le mémorandum accompagnant la présentation de ce texte se lit comme suit : « The object of this Bill is to amend the Banking Act to provide that a bank may restructure its business with the approval of the central bank or where it is required to do so by the central bank ; 2. In determining whether to approve or require the restructuring of a bank, the central bank shall have regard to – (a) its objects and functions ; (b) any systemic risk that the bank may pose ; (c) any incidence which the bank may have on the stability of the financial system of Mauritius ; (d) the need to further protect the bank’s depositors and the public. »