Que Narain Rishi Chedumbrum soit érigé en vedette dans certains médias, qu’il annonce depuis deux semaines une déposition imminente à la police, qui ne s’est pas encore matérialisée jusqu’ici, tout cela n’empêche visiblement pas le leader du MSM d’abandonner le dossier MITD. La preuve qu’il ne lâche rien sur cette affaire est qu’il y consacre deux questions, une pour le Premier ministre et l’autre pour le ministre de tutelle, Vasant Bunwaree, mardi prochain à l’Assemblée nationale.
À Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth demandera si un ordre de la cour a été recherché par la police en vue d’établir les appels téléphoniques et autres messages échangés entre l’instructeur Chedumbrum et son élève du MITD, et ceux qu’il a aussi eus avec les ministres Vasant Bunwaree et Sheila Bappoo. Il veut savoir à quelle date cet ordre a été requis et quel a été le résultat obtenu.
Pour Vasant Bunwaree, cette question sur le rôle que le ministre lui-même a attribué à l’ancien directeur du MITD, le Pr Roland Dubois. Pravind Jugnauth lui demande donc s’il y a eu des sanctions prises à son encontre après que le ministre ait déclaré qu’il n’avait pas révélé l’existence de procès-verbaux d’une deuxième rencontre organisée par la psychologue Pascale Bodet avec l’élève en présence de sa mère, documents qui avaient été déposés sur la table de l’Assemblée nationale en novembre dernier par le leader de l’opposition d’alors, Paul Bérenger.
Au chapitre des scandales du moment, après la PNQ d’Alan Ganoo sur Sarako, compagnie du frère du ministre Jim Seetaram, qui a eu, en temps record, les faveurs du CEB, place à un autre projet des Seetaram United, celui du téléphérique de Sept-Cascades. C’est Joe Lesjongard, lui qui avait levé le lièvre sur Sarako, qui s’y colle avec une question au ministre des Finances, lui demandant d’indiquer le montant des investissements faits et l’état de progrès du projet.
Les radars installés à grands frais mais devenus décoratifs seront de nouveau évoqués. Ashit Gungah demandera à Anil Baichoo de dire s’il y a eu une étude entreprise avant leur installation, et si le rapport y relatif sera déposé sur la table de l’Assemblée nationale.
La CNT, qui n’arrête pas de défrayer la chronique, sera aussi au rendez-vous avec deux questions. C’est Mahen Jhugroo qui démarre en demandant au ministre des infrastructures Publiques si les speedometers des autobus de la CNT fonctionnent, et s’ils sont dotés de limitateurs qui sont véritablement performants. Steve Obeegadoo revient, pour sa part, directement sur l’accident de Sorèze du 3 mai et demande si une loi spécifique sera introduite pour que soit tendue obligatoire un système de blocage de freins sur les poids lourds, et ce qui est envisagé pour rendre plus sûr le virage de Sorèze.
Cette région fait l’objet d’une autre question du Dr Raffick Sorefan, qui demandera au même ministre si la voie d’accès de la première phase de le route circulaire qui va jusqu’au Centre Swami Vivekananda répond aux normes établies de génie civil. S’agissant d’infrastructures, le même député veut obtenir les détails de la construction d’une bretelle qui reliera la jonction Tulipes/Hillcrest à l’autoroute à Trianon, et celui qui exécute le chantier remettra les drains à niveau.
L’autre drame qui a choqué le pays, les inondations du 30 mars, est aussi à l’agenda. Le Premier ministre est ainsi invité par Veda Baloomoody à déposer sur la table du Parlement copies de tous les rapports soumis par les experts locaux et internationaux sur ces inondations et les mesures prises en conséquence.
Lysie Ribot, qui évoquera le même sujet, demandera à Mireille Martin ce qui est envisagé suite à la destruction du mur d’enceinte du Drop-In Centre de Grande-Rivière-Nord-Ouest au cours des inondations.
Les autres questions pour le Premier ministre sont celles de Lysie Ribot sur la Commission Nationale des Droits de l’Homme, l’absence de tout rapport produit entre 2008 et 2012 et le nombre de cas rapportés, et de Nita Deerpalsing sur le problème récurrent des autobus individuels qui se garent en dehors de la gare routière de la Place Jules Koenig à St Jean, et les mesures prises par la police pour y mettre un terme.
Deux questions ensuite de Cehl Meeah, l’une sur la reconduction de Gassen Dorsamy comme directeur général de la Cargo Handling – il veut connaître ses qualifications et ses conditions de service – et sur les courses de motos et de rallyes de voitures illégaux sur l’autoroute, et le résultat des enquêtes à cet effet effectuées par la police.
Si Josique Radegonde-Haines s’intéresse à un cas d’incendie qui avait causé la mort d’un handicapé dans sa circonscription, Rajesh Bhagwan s’empare du dossier MID avec une question sur celui qui dirige ce projet, les initiatives prises jusqu’ici, le nombre de comités, de séminaires et de réceptions organisés et ce que cela a coûté, et si une demande pour le remplacement du directeur du MID a été formulée en raison du retard mis à la réalisation de divers projets. Les autres questions pour le Premier ministre sont la récidive des détenus (Steve Obeegadoo), le trafic de Subutex (Kavi Ramano) et le durcissement des peines pour viol (Arianne Navarre-Marie)
Les ministres auront aussi à répondre à des questions portant sur des thèmes divers et variés comme le travail des médecins étrangers, la direction de la National Transport Authority et l’éducation spécialisée. Deux textes seront également débattus mardi, The Mauritius Fire Rescue Service Bill et The Revenue and Valuation Appeal Bill.