« Monn koz ar li, enn la fume noir ti p sorti dan so loto, mone dir li sorti, li dir mwa line bloke ». Ce sont les propos d’une des personnes qui a tenté de porter secours au conducteur mort dans sa voiture en feu cet après-midi à Mare-d’Albert.

Shaleel Fazarally a essayé de venir en aide à Hemraz Nohur, habitant de Nouvelle-France, celui qui a péri carbonisé après que sa voiture ait pris feu sur l’autoroute. Il explique que quelque chose a pris feu sur la banquette arrière du véhicule et s’est répandue sur le siège du conducteur.

« Nu ti p seye ouver so la port me pa ti capav, li ti bloke, dife la ti lor so coussin derrier apre laflam inn vinn ar li ». Shaleel s’est emparé de l’extincteur afin d’éteindre les flammes, mais en vain. D’autres passants ont essayé de lui porter secours mais cet employé de banque est resté piégé à l’intérieur du véhicule.

Selon notre interlocuteur, habitant de Forest-Side, ils ont essayé tant bien que mal d’ouvrir la porte. Toutefois, les flammes se sont très vite répandues sur la victime et tout d’un coup elle a accéléré et a percuté un camion. La voiture a été complètement ravagée par le feu. Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, il avait déjà rendu l’âme.

Suite à ce drame, Shaleel Fazarally est révolté par l’attitude de plusieurs personnes présentes sur les lieux. « Il y avait un grand nombre de conducteurs qui s’étaient arrêtées et qui étaient tous là à filmer. Seulement deux ou trois personnes sont venus donner un coup de main. Si chacun avait pris son extincteur pour essayer d’éteindre le feu, il est fort probable que la victime aurait pu s’en sortir », déplore-t-il.