Photo illustration

Petrol Retailers Association: « Augmentation de 9 sous pour les stations d’essence, contre 33 sous pour les compagnies pétrolières »

Les gérants des stations-service sont remontés contre le ministre du Commerce Ashit Gungah, qu’ils accusent de ne pas tenir parole. Alors qu’ils s’attendaient à une majoration « raisonnable » de leur marge de profit sur le carburant, ils disent constater que seulement 9 sous leur ont été accordés, contre 33 aux compagnies pétrolières. Une décision pour une action d’envergure pourrait ainsi être prise à l’assemblée générale prévue le 25 octobre.

La Petrol Retailers Association (PRA) rappelle d’emblée qu’en février 2017 une rencontre a eu lieu avec le ministre Gungah concernant une majoration du profit sur la vente de l’essence et du diesel. À l’époque, celle-ci était de Rs 1,81. Le président, Bhimraj Sunassee, explique : «Nous avions alors demandé un “break down” pour comprendre comment la marge de profit était calculée. Le ministre nous a fait comprendre qu’il n’y avait pas de structure pour cela. Suite à quoi, en août 2017, il y  a eu une majoration de 10 sous pour les compagnies pétrolières et de deux sous pour les stations-service. Nous avons écrit une lettre au ministre pour lui dire que cette situation était inacceptable. »

Dans ce contexte, poursuit Bhimraj Sunassee, l’association a été invitée à soumettre sa demande par écrit. Une firme comptable a été engagée pour travailler sur ce dossier et les propositions ont été soumises au ministre le 21 décembre 2017. « Cependant, dès le lendemain, il y a eu une majoration du prix du carburant sans que notre demande n’ait pu être examinée. Par la suite, nous avons eu plusieurs réunions jusqu’au mois de mai, où à notre grande surprise, il y a eu une nouvelle majoration importante, et cela alors même que nous avions une nouvelle réunion prévue le lendemain. »

Dans la nouvelle conjoncture, une majoration intérimaire de 7 sous basée sur le Consumer Price Index de 2018 a été suggérée, sujette à l’approbation du cabinet. « Notre assemblée a accepté cette nouvelle proposition en attendant qu’un comité technique travaille sur la question. Nous étions alors au mois de juin et le ministre a promis qu’il présenterait le dossier au cabinet deux semaines plus tard. Cependant, quelque temps après, il nous a fait savoir qu’il y avait un problème et que le dossier allait en fait être présenté au cabinet en septembre, pour une majoration intérimaire. »

Toutefois, déplore encore Bhimraj Sunassee, fin septembre, il n’y a rien eu. A la demande de l’association, une réunion a été fixée, où il a été question d’une majoration définitive, et non intérimaire, de 7 sous. Pas de comité technique non plus pour continuer à travailler sur les chiffres, ce qui a été confirmé dans une lettre. La majoration a pris effet à partir de lundi dernier. Rien n’est toutefois mentionné sur le comité technique. « Ce que nous regrettons toutefois, c’est que les compagnies pétrolières ont eu une majoration de leur marge de profit de 22 sous alors que nous n’avons reçu que 7 sous. Au total, cela fait 33 sous pour les compagnies et 9 sous pour nous. C’est inacceptable. » L’assemblée générale de la PRA est prévue le 25 octobre. Une décision d’envergure pourrait être prise.