La force policière compte désormais cinq nouveaux “sub-inspector” et 48 caporaux. Ces derniers ont reçu leur lettre de promotion des mains du commissaire de police au cours d’une cérémonie aux Casernes centrales hier. Mario Nobin a concédé que, quelquefois, des policiers doivent attendre « un peu plus que d’habitude » pour grimper dans la hiérarchie. « L’exercice de promotion est déterminé par la disponibilité et le nombre de postes vacants », a-t-il indiqué.

Cinquante-trois policiers ont reçu leur lettre de promotion lors d’une cérémonie aux Casernes centrales.

Cinq policiers ont été promus “sub inspector” et 48 autres caporaux, hier lors d’une cérémonie aux Casernes centrales. « Pour les rangs de “sub-inspector” et de caporal, les spécifications prises en compte sont le nombre d’années de service, l’ancienneté, la conduite de l’officier et son habilité à assumer des responsabilités plus élevées », a expliqué le commissaire de police, Mario Nobin. Profitant de l’occasion, il a remercié les promus pour « leur patience » et pour avoir « travaillé dur » malgré leur promotion tardive. « Je salue votre sens du devoir et votre dévouement », a affirmé Mario Nobin. Ce dernier a expliqué que les caporaux et les “sub inspectors” sont « essentiels » à la force policière car ces postes permettent aux officiers de « faire montre de leur sens de leadership et de leur capacité à motiver » leurs subordonnés. « La position dans laquelle vous vous trouvez est vitale pour le succès de notre organisation », a souligné Mario Nobin. Le CP les a encouragés à devenir des “role models” pour leur junior et le public en général. Il a une nouvelle fois rappelé que « la police est une profession noble », ajoutant : « Nous sommes les gardiens de la paix et de la sécurité de notre pays. »

Par ailleurs, Mario Nobin a fait ressortir que les crimes sont devenus organisés et que, de ce fait, « il y a une demande croissante de service de qualité de la part du public ». Tout en dénonçant des « brebis galeuses », il a lancé un message aux promus : « Vous êtes ici grâce à vos efforts et votre dévouement dans votre travail. Vous devez faire montre d’honnêteté et d’intégrité pour gagner le respect et la confiance de la communauté. » Il a finalement remercié la famille des promus en soulignant que « quelquefois, seuls nos proches comprennent la nature et les épreuves de notre tâche ». La cérémonie a pris fin avec une démonstration de matraques par la Traffic Enforcement Squad.