C’est une finale à ne pas manquer aujourd’hui au Riverland Sports Club à Grand-Baie La Croisette. La Française Lou Brouleau, tête de série numéro 1 et 377e mondiale,  affrontera la Tchèque Marie Bouzkova (469e), tête de série numéro 2. Deux styles de jeux différents pour assurer le spectacle. Hier, on avait eu un avant-goût de leurs talents lors de leur demi-finale respective où elles ont réalisé d’excellentes prestations pour accéder en finale. Ces rencontres étaient d’une très grande intensité. D’ailleurs, la Sud-africaine, Llze Hattingh a donné du fil à retordre à Brouleau tout au long de la rencontre. Mais la Française, récente vainqueure de Marjorie Sherman International Tournament, à Tel Aviv en Égypte, avec patience et sang-froid, s’est finalement défaite de sa concurrente 6-2, 6-2.
« Je suis très contente d’être en finale. Maintenant que j’y suis, l’objectif sera bien évidemment de la remporter. Je ne connais pas personnellement Bouzkova, mais j’ai eu l’occasion de voir sa façon de jouer. Cela ne sera pas une mince affaire. J’espère que les Mauriciens viendront me supporter aujourd’hui comme ce fut le cas hier. Les encouragements fusaient de partout », se réjouit-elle. Quant à Bouzkova, elle s’est imposée avec ténacité 6-1, 6-4 face à Madrie Le Roux de l’Afrique du Sud.
Ainsi, ce match promet d’être étincelante. Et ce n’est pas la marraine du tournoi qui dira le contraire.
« Pour cette première édition, on ne peut pas rêver mieux. Ce sont deux joueuses de très haut niveau qui ont réalisé de très bonnes performances depuis le commencement de la compétition », affirme Mary Pierce, ancienne championne titrée deux fois dans un tournoi de grand Chelem. Cette dernière, après avoir examiner le jeu des deux finalistes, fait de la jeune Tchèque de 16 ans, sa favorite pour remporter le tournoi, dont la cagnotte est de $ 10 000. « Comparée à Brouleau qui est plus pour la défensive, Bouzkova se porte plus vers l’attaque avec un jeu agressif. Elle est également forte mentalement, de plus, elle ne baisse jamais les bras. Mais n’oublions pas que celle qui sera en face d’elle, est une joueuse redoutable avec une bonne maîtrise de la raquette ».