L’histoire du monde n’est pas finie. Un jour viendra où la terre sera ronde et où les hommes se rappelleront qu’ils sont des frères et seront plus tolérants. Ils n’auront plus peur les uns des autres, de celui-ci à cause de sa religion ou de celui-là à cause de la couleur de sa peau, de cet autre à cause de son parler. Ce temps viendra. Il faut le croire.
 
* Romancière qui a enseigné à Harvard et Columbia
 
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170609.OBS0501/la-colonisation-fut…